Bourse > Pétrole > Pétrole : Petite hausse du brut avec la chine
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
50.37 +1.55 %
49.60Ouverture : 50.47+ Haut : 49.27+ Bas :
+1.55 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 49 118Volume :

Pétrole : Petite hausse du brut avec la chine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les tendances suivies par les barils de pétrole de référence restaient faibles mercredi midi sut fond de statistiques contrastées. Vers 12 heures 50, la prochaine échéance du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord grappillait 0,4% à 108,6 dollars, alors que le WTI américain suivait modestement de 0,2% à 86,9 dollars.

Au plus bas de trois mois environ, le cours du brut porte effectivement la trace de la révision en baisse des prévisions de croissance mondiale intervenues ces dernières semaines.

Selon Saxo Banque, “le pétrole évolue en baisse dans le sillage des marchés actions. Le ralentissement économique mondiale et les mauvais résultats des entreprises américaines impactent les prix du baril.”

L'indice d'activité globale du secteur privé PMI de Markit pour l'Eurozone demeure mal orienté : l'indice PMI flash s'est replié de 46,1 en septembre à 45,8 en octobre, signalant sa troisième baisse mensuelle consécutive. Exception faite de la hausse marginale de janvier 2012, l'activité globale n'a cessé de se contracter depuis septembre 2011. Cette baisse est de surcroît la plus marquée depuis juin 2009.

Par pays, l'Allemagne n'enregistre qu'un léger repli, mais la France fait de nouveau face à une forte contraction. Cependant, ce sont de nouveaux les pays de la périphérie qui enregistrent les plus faibles performances.

De plus, l'indice Ifo mesurant le climat des affaires en Allemagne est ressorti à 100 en octobre, contre 101,4 en septembre et 102,3 en août. La composante mesurant la perception des conditions actuelles est passée de 110,3 en septembre à 107,3 ce mois-ci, mais celle des anticipations pour les six prochains mois s'est stabilisée à 93,2.

Ces mauvais chiffres surprennent les opérateurs qui tablaient plutôt sur une stabilisation de l'activité en Europe.

Cependant, une nouvelle statistique semble augurer d'une stabilisation de l'économie chinoise, voire du début d'un mouvement de reprise. En effet, l'indice manufacturier PMI (mesuré par HSBC) pour la Chine s'est établi à 49,1, contre moins de 47,9 la fois précédente.

Selon le recueil statistique de référence édité par BP, la part de la consommation mondiale de pétrole était en 2011 de 20,5% aux Etats-Unis de 15,9% en Union européenne et de 11,4% en Chine.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...