Bourse > Pétrole > Pétrole : Les prix du barils portés par un optimisme mesuré
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.51 +1.10 %
51.00Ouverture : 51.66+ Haut : 50.87+ Bas :
+1.00 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 43 057Volume :

Pétrole : Les prix du barils portés par un optimisme mesuré

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un certain regain d'optimisme soutenait le cours du brut jeudi midi. Vers 13 heures 15, le baril de Brent de Mer du Nord livrable en novembre gagnait 0,5% à 103,3 dollars quand le WTI américain de même échéance prenait 1,1% à 80,8 dollars.

Ce n'est apparemment pas la stabilité quasi-parfaite de la parité euro/dollar autour de 1,3350 ces trois derniers jours qui porte le cours de l'or noir, dont le billet vert est l'unique devise de négoce.

Le pétrole profite cependant de statistiques meilleures qu'attendu, notamment du côté des Etats-Unis où on a appris hier que les créations d'emplois de septembre avaient été supérieures aux attentes. Moins vivement perçues, les difficultés souveraines de l'Europe et l'éventualité d'une recapitalisation des banques du Vieux continent soutiennent également la tendance.

D'un point de vue macroéconomique, le sentiment de marché s'est globalement amélioré ces derniers jours. “La croissance, certes faible, que nous avons connue depuis le second trimestre de l'année 2009 s'est faite sur des bases dans l'ensemble saines (...). Si prédire l'avenir reste une gageure, l'inflexion positive d'un ou plusieurs facteurs mentionnés précédemment pourrait créer une surprise dans un contexte où les marchés anticipent le pire”, indiquait d'ailleurs ce matin Christophe Foliot, directeur adjoint et responsable de la gestion actions US et internationales chez Edmond de Rothschild Asset Management.

En outre, l'Energy Information Agency américaine a publié hier une forte baisse de 4,7 millions de barils des stocks de brut américains, revenus à 336,3 millions d'unités. A l'inverse, une hausse de l'ordre de deux millions de barils était attendue. Habituellement utilisé comme une jauge de la demande de pétrole des américains, cet indicateur semble donc favorable. Une baisse non anticipée a également ramené les stocks d'essence de 214,9 à 213,7 millions d'unités, et ceux de distillats baissent aussi.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...