Bourse > Pétrole > Pétrole : Légère baisse du brut, le wti tient les 80 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.94 +0.18 %
50.03Ouverture : 50.05+ Haut : 49.94+ Bas :
-0.18 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 333Volume :

Pétrole : Légère baisse du brut, le wti tient les 80 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le pétrole cédait un peu de terrain ce midi avant le sommet de Bruxelles, sans toutefois revenir que l'intégralité de ses gains de la veille. Vers 13 heures, le Brent de mer du Nord perdait ainsi 0,7% à 92,8 dollars, le WTI reculant avec plus de mesure de 0,2% à 80 dollars.

Hier, l'état des stocks américain publié par l'Energy Information Agency américain s'est révélé peu encourageant, du moins à première vue : ainsi, les stocks commerciaux de brut ont légèrement reculé de 387,3 à 387,2 millions de barils. En revanche, ceux d'essence ont monté de 202,7 à 204,8 millions de barils.

Selon un analyste, ce rapport est 'dans l'ensemble positif, à part pour l'essence. Il traduit une reprise de la demande en rythme hebdomadaire, mais une offre moindre, à la seule exception du brut.'

Malgré tout, la demande moyenne de produits pétroliers sur les quatre dernières semaines s'est tassée, par rapport à l'an passé à la même époque, de 162.000 barils/jour à 18,6 millions de barils/jour. Ce qui est 'symptomatique de la dégradation de la conjoncture économique', selon l'analyste. 'Que la Fed ne lance pas de QE 3 ne va pas vraiment aider les prix du pétrole à se reprendre', ajoute-t-il.

Chez BNP Paribas CIB, qui rappelle que les stocks de brut étaient attendus en baisse de plus d'un millions d'unités. Cependant, les stocks de Cushing, le point de livraison des contrats sur le WTI, ont baissé de 400.000 unités, ce qui a agréablement surpris le marché et a d'ailleurs permis au baril de référence américain de reprendre la barre des 80 dollars.

En Europe, l'alimentation du marché est toujours perturbé par les grèves sur des plate-formes pétrolières de Norvège. Mais c'est pour l'heure le sentiment macroéconomique faible, à quelques heures du sommet européen, qui pénalise le brut.

Pour ne rien arranger, la monnaie unique européenne cède près de 0,4% contre le dollar ce midi à 1,2424, soit bien loin des 1,2520 touchés en début de semaine. Le dollar est effectivement l'unique devise de négoce du brut.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...