Bourse > Pétrole > Pétrole : Le cours du brut en berne avant l'eia
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
50.10 -1.61 %
50.84Ouverture : 51.20+ Haut : 49.81+ Bas :
-1.46 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 37 503Volume :

Pétrole : Le cours du brut en berne avant l'eia

tradingsat

(CercleFinance.com) - Avec ou sans Fed, le cours du pétrole ne se décidait pas à redresser la tête mercredi midi, quelques heures avant a publication du niveau des réserves pétrolières de l'EIA. Vers 13 heures, le prix du baril de Brent de mer du Nord cédait 0,7% à 95,1 dollars, le WTI reculant de 0,1% à 83,9 dollars.

Certes, une petite majorité des intervenants semble penser que la Fed annoncera ce soir des mesures de relance monétaire. Mais cela ne suffit pas à porter le brut, qui pourtant profite habituellement d'une telle perspective en ce qu'elle diluerait potentiellement la valeur des devises fiduciaires relativement aux biens disposant d'une valeur intrinsèque.

Après une série de statistiques plutôt molles concernant la conjoncture US, et notamment l'emploi, plusieurs acteurs du marché parient en effet sur un nouveau train de mesures d'assouplissement. “La Fed pourrait annoncer dans la journée des mesures d'assouplissement monétaire”, pronostique Saxo Bank.

Mais attention, d'autres intervenants n'y croient pas, comme cet acteur qui écrivait ce matin : 'nous ne nous attendons pas à un nouveau QE ni à une prolongation de l'opération 'twist'','La rhétorique (de la Fed) devrait continuer de plaider dans le sens de la souplesse, sans toutefois receler de changements notables', prévoit cet intervenant, qui conclue : 'si nous voyons juste, le marché devrait se montrer déçu'.

En outre, du côté fondamental, la jauge des stocks pétroliers américains publiée hier par l'American Petroleum Institute (API) a certes reculé, mais de moins d'un demi-million de barils seulement alors que le marché attendait pratiquement trois fois ce chiffre.

En conséquence, les anticipations de cette même mesure que publiera tout à l'heure l'Energy Information Agency (EIA), sur la base d'une collecte de données plus exhaustive, sont l'objet d'inquiétudes. Rappelons qu'à 384,4 millions de barils la semaine dernière, les réserves commerciales de brut américaines restaient la semaine passée à leur plus haut niveau depuis l'été 1990.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...