Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brut se stabilise vendredi midi
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
49.87 +0.04 %
50.03Ouverture : 50.05+ Haut : 49.87+ Bas :
-0.32 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 1 486Volume :

Pétrole : Le brut se stabilise vendredi midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vers 13 heures, le baril de Brent de Mer du Nord d'échéance août demeurait parfaitement stable à 112,4 dollars quand le WTI américain de même livraison rétrocédait 0,7% à 94,7 dollars.

Le cours du pétrole semble donc ce stabiliser puisque le Brent avait terminé, vendredi soir dernier, aux environs de 105,5 dollars. Il est donc bien parti pour clore cette semaine sur un gain de l'ordre de 6,5% qui efface quasi-intégralement la chute subie les huit jours précédents.

Le rebond du brut a été soutenu par différents facteurs, dont le premier est sans doute l'amélioration du sentiment vis-à-vis de la préoccupante situation financière de la Grèce. Les votes du plan de rigueur ont permis d'éloigner, à court terme du moins, le spectre d'un défaut de paiement du pays qui aurait eu des conséquences redoutées sur l'ensemble des dettes souveraines.

D'ailleurs, la valeur de l'euro, qui se traite aux environs de 1,45 dollar à cette heure contre 1,41 dollar au plus bas de lundi, s'est repris de 2,2% sur la semaine. Cette baisse du dollar a habituellement pour conséquence quasi-mécanique de provoquer une hausse comparable du prix du baril, dont le dollar est l'unique devise de négoce.

En outre, certains des derniers chiffres concernant l'économie américaine ont été jugés rassurants, comme d'ailleurs les stocks de pétrole et d'essence publiés par l'Energy Information Agency (EIA) en date d'hier. Ils étaient en baisse d'une semaine sur l'autre, ce qui tend à signaler un certain regain de demande aux Etats-Unis.

On rappellera cependant que la tendance macroéconomique de fond est celle d'un ralentissement planétaire. De plus, l'Agence internationale de l'Energie (AIE) a annoncé qu'elle remettrait sur le marché, chaque jour du mois de juillet qui vient de commencer, 2 millions de barils de brut tirés des réserves d'urgence entretenues sous son égide par ses différents pays membres.

Enfin, l'Arabie saoudite avait indiqué qu'elle ferait passer sa production à 10 millions de barils/jour au mois de juillet. Elle était de l'ordre de 9 millions de barils ces derniers mois.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...