Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brut recherche toujours des catalyseurs.
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.51 +1.10 %
51.00Ouverture : 51.66+ Haut : 50.87+ Bas :
+1.00 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 43 057Volume :

Pétrole : Le brut recherche toujours des catalyseurs.

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'indécision dominait sur les marchés pétroliers ce midi. A la mi-journée, la prochaine échéance du contrat portant sur le baril de Brent de mer du Nord grappillait 0,3% à 112,7 dollars, alors que le WTI américain cédait 0,1% à 92 dollars.

Les derniers chiffres économiques parus aux Etats-Unis, les plus suivis, se sont avéré contrastés : les inscriptions hebdomadaires au chômage ont remonté pus que prévu à 388.000, contre 365.000 attendues et un niveau nettement supérieur à celui de la semaine précédente.

Cependant, l'indice des indicateurs économiques avancés du Conference Board ont, eux, dépassé les attentes en s'améliorant de 0,6% en septembre, face à des attentes limitées à + 0,1% et après - 0;4% en août.

En outre, l'indice de la Fed de Philadelphie a lui aussi dépassé les attentes en se redressant plus que prévu.

Les investisseurs n'ont cependant pas oublié l'échéance de la 'falaise fiscale' aux Etats-Unis, quand le sommet européen a donné des résultats jugés décevants. Les analystes parisiens de NFinance indiquaient ce matin : “nous avons eu droit hier à une beau sommet à Bruxelles dans le plus pur style 'européen'. Personne n'est vraiment sorti gagnant ni perdant mais le compromis s'est négocié pas à pas sur tous les points”.

Bref, le tableau économique européen et, partant, son appétit en pétrole, ne s'améliore donc pas beaucoup.

Reste que les tensions demeurent et empêchent, du moins pour l'instant, un recul marqué des prix. Outre l'arrêt prolongé d'un important puits de mer du Nord, Buzzard, le brut est aussi soutenu par les tensions géopolitiques persistantes qui affectent le Moyen-Orient.

De plus, “des craintes au niveau de (l'approvisionnement) aux Etats-Unis sont venues soutenir les cours. En effet la société TransCanada (...) a détecté une anomalie sur ses pipelines entre le Missouri et l'Illinois”, ajoutent les analystes de Saxo Banque. TransCanada gère des oléoducs qui, venant du Canada, desservent notamment le point de livraison du WTI, à Cushing.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...