Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brut en hausse avant l'eia
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
47.84 +0.44 %
47.79Ouverture : 47.87+ Haut : 47.79+ Bas :
+0.10 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 302Volume :

Pétrole : Le brut en hausse avant l'eia

tradingsat

(CercleFinance.com) - A la mi-journée ce mercredi, le cours de la prochaine échéance de Brent de mer du Nord se reprenait de 1,1% à 99,1 dollars, le WTI gagnant de son côté 1,6% à 85,2 dollars.

Le sentiment économique était toujours caractérisé, en Europe, par des couleurs sombres. En effet, le bref vent d'optimisme suscité par le sommet de Bruxelles semble avoir tourné. Le doute quant à l'avenir de la zone euro est, selon un intervenant, entretenu par le flou qui persiste quant au calendrier et au périmètre d'intervention du Mécanisme européen de stabilité (MES). En effet, la Cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe va examiner les plaintes visant à bloquer le processus de ratification du MES.

“La cour constitutionnelle allemande a affirmé qu'elle aurait besoin d'un délai de 3 mois supplémentaires en ce qui concerne la ratification du MES”, indique Saxo Bank.

En Chine, pays-clé pour la croissance de la demande de matières premières, des rumeurs indiquent que la Banque populaire (la banque centrale) pourraient ce mois-ci réduire le taux de réserves obligatoires applicable au secteur bancaire. A priori positive pour l'économie, cette éventualité s'ajoute aux deux baisses des taux directeurs décidées par l'établissement émetteur pékinois depuis début juin, du jamais vu depuis le plus fort de 2009.

A court terme, ces mesures indiquent une faiblesse conjoncturelle plus forte que prévu, mais elles devraient l'activité à moyen terme.

Autre facteur positif ce midi : l'état des stocks pétroliers que publiera tout à l'heure l'Energy Information Agency (EIA), aux Etats-Unis, pourrait selon le consensus reculer de nouveau. Déjà passé de 387,2 (niveau record depuis 1990) à 382,9 millions d'unités la semaine passée, les réserves commerciales de brut pourraient se rapprocher encore des 380 millions d'unités.

En effet, l'American Petroleum Institute (API), qui publie la même mesure sur une base différente, a fait état hier d'un net recul de cette “jauge”. La décrue de ces stocks tendrait à indiquer que la demande US repart.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...