Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brut en baisse avant les stocks de l'eia
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
54.04 -0.63 %
54.34Ouverture : 54.49+ Haut : 53.77+ Bas :
-0.55 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 44 361Volume :

Pétrole : Le brut en baisse avant les stocks de l'eia

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les deux types de stocks pétroliers, qu'il s'agisse des réserves commerciales accessibles aux acteurs de marché comme des stocks stratégiques sous le contrôle des autorités, tirent le marché de l'or noir vers le bas ce midi. Vers 13 heures 20, la prochaine échéance du contrat sur le baril de Brent de Mer du Nord reculait de 0,9% à 124,4 dollars, quand le WTI américain cédait 0,9% à 106,3 dollars.

Rien de neuf du côté des parités de changes et notamment de la paire euro/dollar. Toute dépréciation du dollar tend quasi-mécaniquement à faire monter le cours du dollar, mais la parité reste stable depuis quelques jours aux environs de 1,3350 dollar, contre 1,30 en milieu du mois.

Pas de nouvelles plus positives du côté des négociations entourant le programme nucléaire iranien suspecté d'être de nature militaire. Les mesures de rétorsion croissantes prises par les pays occidentaux, comme l'embargo décidé à partir de cet été par l'Union européenne sur le pétrole iranien, contribuent à noircir le tableau géopolitique du Moyen-Orient. En outre, Israël ne cache pas sa forte hostilité à voir l'Iran se doter de l'arme atomique.

Cependant, le ministre français de l'Energie Eric Besson a confirmé que la France était favorable à la proposition des Etats-Unis de puiser dans les stocks de produits pétroliers stratégiques, rejoignant ainsi Londres qui la semaine passée avait déjà jugé favorablement cette éventualité. Cet avis était émis sous réserve de l'avis de l'Agence internationale de l'Energie, qui étudie actuellement le sujet.

Enfin, cet après-midi, l'Energy Information Agency (EIA) devrait annoncer une nouvelle hausse des stocks commerciaux de brut américains, qui pourrait donc se rapprocher encore un peu de la barre des 350 millions de barils. Un tel niveau n'a plus été franchi depuis le début du mois de septembre, ce qui tend à signaler que le marché est déjà largement approvisionné outre-Atlantique.

Signalons par ailleurs que la Réserve pétrolière stratégique américaine (SPR, en anglais), les stocks stratégiques US, concentrait la semaine dernière 696 millions de barils de brut.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...