Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brut consolide après une belle série de hausses
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.35 +0.79 %
51.00Ouverture : 51.50+ Haut : 50.87+ Bas :
+0.69 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 9 170Volume :

Pétrole : Le brut consolide après une belle série de hausses

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vendredi midi, le contrat portant sur la prochaine livraison du baril de Brent de mer du Nord repartait en baisse de 1% à 106,7 dollars, quand le baril WTI américain consolidait de 1,3% à 91,5 dollars.

Le brut semble consolider en cette fin de semaine après une belle hausse hebdomadaire de l'ordre de 4,5 dollars, pour le WTI comme pour le Brent. L'écart de prix entre les deux, qui était de 15,3 dollars la semaine passée, est revenu à 15,1 dollars.

En effet, les cours du brut ont atteint des sommets de près de deux mois cette semaine en dépit de statistiques économiques globalement médiocres. En revanche, les spéculations sur le lancement d'un 'QE 3' par la Fed sont allé bon train, bien que le patron de la banque centrale américaine, Ben Bernanke, n'ait rien laissé de filtrer de nouveau en la matière lors de ses interventions devant le Congrès.

Notons que les tensions géopolitiques entourant le Moyen-Orient, qui avaient été si prégnantes en début d'année avant de disparaître pratiquement des préoccupations des investisseurs, semblent de retour. La mise en place de l'embargo pétrolier et économique sur l'Iran prive le marché mondial d'une bonne partie du brut que Téhéran. En outre, une escalade des tensions reste possible dans le golfe arabo-persique, où des forces militaires américaines et celles des Etats pétroliers côtoient celles de l'Iran.

“La situation au Moyen-Orient contribue à pousser les cours à la hausse. En effet, les relations entre Israel, le Hesbollah et l'Iran se tendent à la suite de l'attentat en Bulgarie tandis que de son côté la crise syrienne s'intensifie. Les investisseurs craignent ainsi que ces tensions au Moyen-Orient viennent affecter l'approvisionnement du pétrole”, commente Saxo Banque.

En revanche, les inscriptions hebdomadaires au chômage et d'autres statistiques américaines ont de nouveau déçu, sans oublier le “gouvernement chinois, qui va prendre des mesures pour encourager la croissance économique à son plus bas depuis 2009”. Signe que celles prises jusqu'à présent n'ont pas suffit.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...