Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brent sur les 100 dollars le baril
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
52.14 +0.79 %
51.36Ouverture : 52.41+ Haut : 51.07+ Bas :
+1.52 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 10 473Volume :

Pétrole : Le brent sur les 100 dollars le baril

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix de l'or noir subissait lui aussi le contrecoup des doutes croissants entourant les risques souverains comme la conjoncture macroéconomique. Vers 13 heures, le baril de Brent de Mer du Nord livrable en novembre reculait de 0,8% à 100,9 dollars quand le WTI américain de même échéance perdait 1,2% à 76,4 dollars.

Voilà une semaine, les deux barils cotaient respectivement 105 et 82 dollars environ.

Le cours du brut semble bien parti, à l'instar de nombre d'autres marchés financiers allant des changes aux actions, pour enchaîner une 3ème séance consécutive de baisse. En cause : les atermoiements des officiels européens quant à la résolution de la crise grecque, et les anticipations économiques plus sombres quant aux pays industrialisés.

La demande de pétrole, intrinsèquement au dynamisme de l'économie, ne peut de surcroît compter que partiellement sur les pays émergents dont la croissance, si elle reste largement positive, ralentit cependant. Le scénario baissier similaire pour nombre d'autres matières premières, comme les métaux industriels.

Par ailleurs, d'un point de vue fondamental, la saison des tempêtes tropicales dans les Caraïbes s'avère moins perturbante pour l'activité du golfe du Mexique que prévu, du moins pour l'instant.

En outre, les informations provenant de Libye indiquent que le redressement de la production est en cours. Si la demande semble menacée, l'offre semble, du côté libyen, en train de se reconstituer. Le Brent, baril de référence nord-européen, pourrait en subir le plus vif contrecoup.

Enfin, les stocks pétroliers que l'Energy Information Agency (EIA) américaine publiera demain sont attendus avec scepticisme : le consensus table sur une augmentation de l'ordre de deux millions de barils de cette jauge de la demande US de pétrole brut. Les réserves commerciales d'essence seraient également orientées à la hausse.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...