Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brent repasse sous la barre des 110 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
53.15 +1.30 %
52.52Ouverture : 53.34+ Haut : 52.26+ Bas :
+1.20 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 8 067Volume :

Pétrole : Le brent repasse sous la barre des 110 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - La vague de doutes qui depuis hier a repris l'avantage sur les marchés financiers n'a pas épargné le pétrole dont le reflux se poursuivait ce midi. Vers 13 heures, le baril de Brent de Mer du Nord livrable en décembre rétrocédait 0,7% à 109,4 dollars quand le WTI américain de même échéance pliait de 0,5% à 86,1 dollars.

Le cours de l'or noir est actuellement pénalisé par deux facteurs principaux. D'un point de vue technique, la reprise du dollar, passé d'un sommet de 1,3914 dollar l'euro hier à 1,3657 ce matin, joue contre le prix de baril. Le billet vert est effectivement son unique devise de négoce, et en cas de renforcement contre les grandes devises concurrentes, le cours du baril a tendance à baisser d'autant, et inversement.

En outre, le sentiment optimiste qui prévalait ces dernières semaines sur l'ensemble des marchés financiers a fait place à des doutes alors qu'un sommet européen est attendu ce week-end. La prudence des investisseurs s'appuie aussi sur le ralentissement de la croissance de l'économie chinoise au troisième trimestre à +9,1% en rythme annualisé, un taux qui n'a pas atteint les projections des analystes.

Hier, les analystes de BofA Merrill Lynch Global Research indiquaient cependant tabler, au titre du 4ème trimestre, sur un baril de Brent à 102 dollars et un WTI à 88 dollars. 'Dans le cas d'une légère récession mondiale, le Brent pourrait passer sous les 80 dollars avant de se reprendre avec la probable fermeture du robinet par l'OPEP', indique la note de recherche.

Mais la récession ne devrait pas durer et en 2012, le Brent devrait se traiter en moyenne à 114 dollars le baril, et 102 dollars pour le WTI.

Durant les six mois à venir, les analystes pronostiquent que le Brent variera entre 90 et 115 dollars, soit une moyenne de 103 dollars.

Les stocks de produits pétroliers américains que l'Energy Information Agency (EIA) américaine publiera demain constitueront l'un des points d'orgue de la semaine pétrolière. Le consensus table actuellement sur une hausse de plus d'un million de barils des stocks de brut, mais sur des baisses similaires de ceux d'essence et de distillats (diesel et fuel domestique).

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...