Bourse > Pétrole > Pétrole : Le brent campe sur les 119 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.01 -1.39 %
51.36Ouverture : 52.41+ Haut : 50.95+ Bas :
-0.68 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 38 610Volume :

Pétrole : Le brent campe sur les 119 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aux environs de 13 heures, le baril de Brent de Mer du Nord d'échéance juillet demeurait stable 119,1 dollars quand le WTI américain de même livraison cédait 0,2% à 97,1 dollars.

Nombreux sont les facteurs qui se conjuguent pour soutenir les prix du brut. Certes, il ne faut pas les chercher du côté des anciens pays industrialisés, avec le ralentissement économique observé aux Etats-Unis qui explique en bonne partie la baisse du WTI et la poursuite de la crise souveraine en Europe.

En revanche, les derniers indicateurs d'activité en provenance de Chine sont toujours orientés favorablement : la demande de pétrole de ce grand pays émergent, corollaire de sa croissance économique, continue de progresser. Cet élément fait écho aux propos alarmistes et répétés de l'Agence internationale de l'Energie (AIE) selon lesquels l'offre de brut est insuffisante et conduit à des prix élevés dommageables à la croissance.

En outre, le dollar a recommencé à se déprécier contre son principal concurrent, l'euro. Le dollar étant l'unique devise de négoce du brut, la baisse de cette devise tend à en faire mécaniquement monter le prix.

De plus, les troubles et violences politiques qui émaillent le Moyen-Orient ne donnent aucun de signes de répit et s'aggravent même en Syrie et au Yémen, au nord et au sud de l'Arabie saoudite quand à l'ouest, les combats se poursuivent en Libye.

La tendance baissière du WTI, baril de référence américain, pourrait cependant se poursuivre : malgré la 'driving season' qui aux Etats-Unis a maintenant commencé depuis 15 jours, la demande d'essence risque encore de décevoir. Le consensus table sur une nouvelle hausse des stocks hebdomadaires d'essence que l'Energy Information Agency (EIA) publiera demain de l'ordre de 800.000 barils. Ceux de brut sont attendus en baisse sur la semaine mais ils n'en resteraient pas moins à des niveaux historiquement élevés.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...