Bourse > Pétrole > Pétrole : Le Brent à l'assaut des 116 dollars, l'AIE inquiète
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.51 +1.10 %
51.00Ouverture : 51.66+ Haut : 50.87+ Bas :
+1.00 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 43 057Volume :

Pétrole : Le Brent à l'assaut des 116 dollars, l'AIE inquiète

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sans orientation, les tendances suivies par les prix des deux barils étaient contradictoires cet après-midi. Notons que les hausses récemment acquises ne sont pas suivies à ce stade d'une consolidation. Même si l'Agence internationale de l'Energie s'est de nouveau montrée inquiète du niveau élevé des prix actuels. Ce midi, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en mars gagnait 0,4% à 115,9 dollars, le WTI américain de même échéance cédant 0,3% à 97,2 dollars.

Le Brent s'est approché tout près des 116 dollars, record de trois mois et demi. Explication, selon les analystes de Commerzbank : 'des nouvelles selon lesquelles la production des pays-membres de l'OPEP est, en janvier, tombée à son plus bas niveau en 15 mois à environ 30,5 millions de barils/jour'.

Le surplus de pétrole injecté sur le marché par le cartel pétrolier semble donc baisser alors que le rythme de la croissance économique tend, lui, à accélérer. D'ailleurs, un intervenant rapporte que l'Agence internationale de l'Energie pourrait relever de nouveau ses prévisions de demande pour 2013, selon une déclaration effectuée hier par l'économiste en chef de l'organisation internationale : 'pour la première fois depuis une éternité, (le chef économiste, Fatih Birol) s'est déclaré inquiet des conséquences économiques de la cherté du pétrole', indique le spécialiste.

Commerzbank ajoute qu'en Libye, la production a baissé en janvier à 1,1 million de barils/jour 'en raison des protestations' survenues dans le pays. Notons qu'un pays voisin, l'Egypte, dont la situation politique est aussi instable, contrôle le canal de Suez et l'oléoduc Sumed, deux voies qui véhiculent environ deux millions de barils de pétrole par jour entre Méditerranée et Mer rouge. Bref, le risque politique s'ajoute aux déstabilisations bien réelles pour tirer le cours du pétrole vers le haut.

Enfin, l'euro n'en finit de marquer des sommets contre le dollar : à 1,3648 dollar l'euro ce midi, il prend 0,44% depuis la veille et 3,4% depuis le début de l'année. Rappelons que le prix du brut, qui ne se négocie qu'en dollars, tend à monter quand la valeur relative du billet vert recule.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...