Bourse > Pétrole > Pétrole : Le baril de wti reprend les 100 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
48.01 +0.80 %
47.79Ouverture : 48.12+ Haut : 47.56+ Bas :
+0.46 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 36 822Volume :

Pétrole : Le baril de wti reprend les 100 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après des baisses marquées ces derniers jours, la tendance était vendredi à la stabilisation sur les marchés pétroliers où la volatilité reste cependant de mise. Aux environs de 13 heures, le baril de Brent de Mer du Nord d'échéance juin demeurait neutre à 113 dollars, quand le WTI (West Texas Intermediate, l'un des bruts légers américains) américain de même livraison se reprenait de 1% à 100 dollars.

Après avoir fait chuter le Brent de près de 20 dollars ces derniers jours, les facteurs baissiers se font plus discrets. Destruction de la demande en raison de la cherté de l'or noir & troubles géopolitiques persistants au Moyen-Orient sont relégués au second plan par des statistiques économiques plus favorables. L'intensité de la croissance est effectivement directement liée à la consommation de pétrole.

C'était le cas ce matin du PIB de l'Allemagne, première économie européenne, qui a augmenté de 1,5% au premier trimestre de 2011 en rythme séquentiel, et de 5,2% en glissement annuel, soit la plus forte croissance observée depuis la Réunification.

'La prévision du gouvernement allemand d'une croissance de 2,6% en 2011 pourrait aisément finir par apparaître trop prudente si l'économie continue sur cette lancée', commente Markit, dont l'indice PMI du mois d'avril suggère une poursuite de cette dynamique sur le trimestre en cours.

De plus, le PIB français a bondi de 1% en début d'année, là où les économistes attendaient une progression plus modeste de 0,6%. Il s'agit de la plus forte hausse depuis le 2ème trimestre 2006.

Plus globalement, le PIB de la zone euro et celui de l'UE ont augmenté de 0,8% par rapport au trimestre précédent. Même l'Espagne a connu une évolution positive, de 0,3%.

Mécaniquement, l'euro se trouve donc soutenu face au dollar : perchée voilà encore quelques jours sur les 1,49, la parité euro/dollar était tombée mercredi jusqu'à 1,4173. Or ce matin, elle tentait de confirmer le mouvement de reprise engagé la veille et a atteint jusqu'à 1,4340 dollar en fin de matinée.

Comme le dollar est l'unique devise de négoce de l'or noir, sa dépréciation relative tend à faire monter le prix du baril, et inversement.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...