Bourse > Pétrole > Pétrole : les deux barils en hausse de plus de 1%
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
50.10 -1.61 %
50.84Ouverture : 51.20+ Haut : 49.81+ Bas :
-1.46 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 37 503Volume :

Pétrole : les deux barils en hausse de plus de 1%

tradingsat

(CercleFinance.com) - Portés par les dernières statistiques provenant des Etats-Unis et de Chine, les cours du brut gagnaient du terrain jeudi midi. A cette heure, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en septembre gagnait 1,1% à 108,9 dollars, à l'inverse, le WTI américain de même échéance le devançant de 1,4% à 106,5 dollars.

Certes, du côté des stocks commerciaux de brut aux Etats-Unis, la déception a été de mise hier lorsque l'Energy Information Agency (EIA) a fait le point : attendue en baisse de plus de deux millions de barils, ce qui aurait représenté sa 5ème contraction d'affilée, ce chiffre publié tous les mercredis a finalement augmenté de 0,4 million de barils à 364,6 millions de barils.

La dynamique n'était pas meilleure du côté des stocks d'essence, eux aussi attendus en baisse (- 1,4 million d'unités), mais qui se sont avérés en hausse de près d'un million de barils.

Cependant, le dynamisme de l'économie américaine ne semble pas se démentir. Attendue à seulement 1% en première estimation, la croissance du PIB américain pour le deuxième trimestre s'est finalement affichée bien au-delà, à 1,7%.

Comme l'estimation de la croissance pour le premier trimestre de nouveau été abaissée de 1,8 à 1,1%, et qu'elle avait pratiquement stagné lors du dernier quart de l'année 2012, l'économie américaine connaît donc une accélération continue sur trois trimestres, concluent les opérateurs..

En outre, l'enquête de l'institut ADP sur l'emploi privé aux Etats-Unis a fait état de 200.000 créations de postes le mois dernier, soit 10.000 à 15.000 de plus que prévu par le consensus. Bref, 'tout indique une robuste expansion de l'économie américaine', souligne un cambiste nord-européen, alors que la demande de pétrole dépend étroitement de l'intensité de l'activité économique.

En Chine, la tendance semble également plus favorable : l'indice PMI des directeurs d'achat a le mois dernier atteint 50,3, au-delà du seuil des 50 points qui démarque la contraction (en dessous) de l'expansion (au-dessus). Or il n'était attendu qu'à 49,8.

Selon les analystes de Saxo Banque, “si les deux principaux consommateurs de pétrole qui sont les Etats-Unis et la Chine (à eux deux ils représentent 33% de la demande mondiale), font état d'une amélioration de l'activité, la demande d'or noir repart à la hausse ce qui soutient les prix du pétrole”.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...