Bourse > Pétrole > Pétrole : les barils repartent à la baisse
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.30 +0.69 %
51.00Ouverture : 51.50+ Haut : 50.87+ Bas :
+0.59 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 5 701Volume :

Pétrole : les barils repartent à la baisse

tradingsat

(CercleFinance.com) - Jeudi midi, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en juin repartait en baisse de 0% à 103,2 dollars, le WTI américain de même échéance reculant plus fortement de 1 à 93,4 dollars.

Le cours du brut est pénalisé par les statistiques américaines de la veille qui, à la différence des précédentes, se sont révélées décevantes : la production industrielle a reculé de 0,5% en avril et l'indice 'Empire State' mesurant l'activité manufacturière dans l'Etat de New York est repassé dans le rouge.

“Cette dernière série de données économiques au sein de la première économie mondiale a montré que la reprise n'était pas uniformément soutenue et a suscité des inquiétudes sur le moment choisi par la Réserve fédérale pour mettre un terme à son programme monétaire, commentent les traders de RTFX.

Rappelons que les Etats-Unis absorbent à eux seuls le cinquième environ des réserves de pétrole brut.

Cependant, hier, l'Energy Information Agency américain a indiqué que les stocks commerciaux de pétrole brut avaient baissé, la semaine dernière aux Etats-Unis d'un peu plus de 600.000 barils à 394,9 millions d'unités.

Certes, les derniers chiffres publiés au Japon sont meilleurs qu'attendu. Ainsi, la croissance japonaise du 1er trimestre 2013 est ressortie à 3,5% en données annualisées (+ 0,9% par rapport au trimestre précédent), et le chiffre du trimestre précédent ait été révisé à la hausse.

'C'est la preuve que les 'Abenomics' (la politique économique menée par le Premier ministre Shinzo Abe, ndlr) donnent des résultats et indusent le retournement de l'économie nippone', commentaient ce matin les cambistes de Société Générale. Les analystes, qui tablent sur 2% de croissance au Japon cette année, n'excluent pas de devoir relever leur estimation.

Mais l'archipel nippon ne réprésente qu'environ 5% de la demande mondiale d'or noir.

D'une manière générale, les prévisions publiées cette semaine par l'Agence internationale de l'Energie selon lesquelles le marché pétrolier devrait connaître un “choc d'offre” ces prochaines années continue de peser.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...