Bourse > Pétrole > Pétrole : léger rebond pour les barils en fin de semaine
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.73 +1.55 %
51.11Ouverture : 51.73+ Haut : 50.19+ Bas :
+1.21 %Perf Ouverture : 51.93Clôture veille : 37 176Volume :

Pétrole : léger rebond pour les barils en fin de semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Une légère reprise était de rigueur pour les cours des deux barils pétroliers de référence en cette fin de semaine. Ce midi, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en mai se reprenait de 0,5% à 106,9 dollars, le WTI américain de même échéance le suivant de 0,5% à 99,4 dollars.

Le cours du WTI américain peine à tenir la barre des 100 dollars alors que les stocks de pétrole brut se maintiennent à des niveaux historiquement élevés aux Etats-Unis, où la production domestique a renoué avec des niveaux perdus de vue voilà plus d'un quart de siècle grâce au pétrole non conventionnel.

Or si l'économie américaine affiche une croissance appréciable, elle est cependant un peu moins intensive d'un point de vue énergétique. En outre, les Etats-Unis ne peuvent légalement exporter du pétrole brut, à part vers le Canada.

De l'autre côté de l'Atlantique, le baril de référence européen profite d'une reprise modérée de l'économie européenne. Mais le Brent est surtout porté par des tensions du côté de l'offre : la production de la Libye est devenue aléatoire en raison de l'instabilité politique qui affecte également le Nigeria et le Soudan du Sud, d'autres importants producteurs africains.

En outre, la prime de risque géopolitique liée aux tensions entre l'Ouest et la Russie, premier producteur de pétrole et monde et numéro un parmi les fournisseurs de l'Europe de l'Ouest, ne doit pas être enterrée trop vite : les analystes Matières premières d'ANZ soulignent notamment que le Brent remonte depuis hier en raison des sanctions supplémentaires décidées par Washington à l'encontre de Moscou. Plusieurs secteurs de l'économie russe, dont celui de l'énergie, sont désormais visés.

ANZ souligne notamment les mesures qui visent Gennady Timchenko, co-cofondateur du groupe de négoce de matières premières Gunvor. Sans tarder, M. Timchenko a cédé ses titres Gunvor au directeur générale, Torbjorn Törnqvist.

L'Union européenne devrait aussi annoncer des sanctions supplémentaires cet après-midi.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...