Bourse > Pétrole > Pétrole : le WTI porté par la baisse des stocks américains
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
53.21 +1.41 %
52.52Ouverture : 53.34+ Haut : 52.26+ Bas :
+1.31 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 6 891Volume :

Pétrole : le WTI porté par la baisse des stocks américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi sur les marchés pétroliers, le cours du 'future' livrable en juillet sur le baril de Brent de mer du Nord reste stable à 103,1 dollars. Mieux orienté, le WTI américain de pareille échéance prenait 0,5% à 94,1 dollars après une baisse plus marquée que prévu des stocks de bruts américains.

A ce jour, l'écart de prix entre les deux barils est revenu aux environs, sinon légèrement en-dessous des neuf dollars, soit nettement moins que dans un passé récent. Le cours du WTI est pénalisé par la montée en puissance rapide de la production pétrolière d'Amérique du Nord, qu'il s'agisse des sables bitumineux du Canada comme du brut conventionnel et non conventionnel des Etats-Unis.

Notons que l'Energy Information Agency (EIA), l'agence fédérale américaine de l'énergie, prévoit toujours que l'écart Brent/WTI devrait atteindre en moyenne 13 dollars cette année avant de revenir à neuf dollars en 2014.

Toujours à propos de l'EIA, une bonne surprise est intervenue hier à l'occasion de la publication par l'agence de l'état des réserves pétrolières américaines. Du côté du brut, cette 'jauge' est revenue d'un record de plus de 30 ans (397,5 millions de barils la semaine précédente) à 391,3 millions d'unités, ce qui réduit un peu la masse de brut disponible sur le marché US.

Cette baisse de plus de six millions de barils en une semaine est la plus marquée de l'année en cours. Elle excède aussi largement les attentes, qui étaient voisines de retraits d'un million de barils, ce qui peut expliquer l'orientation du WTI.

Du côté des produits raffinés cependant, l'essence, très surveillée en cette période de 'driving season' outre-Atlantique, n'a enregistré qu'une modeste décrue des stocks, revenus de 219,2 à 218,8 millions de barils. Un tel niveau est un peu plus élevé que ceux constatés ces dernières années à pareille époque.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...