Bourse > Pétrole > Pétrole : le cours du Brent reste proche des 110 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.73 +1.55 %
51.11Ouverture : 51.73+ Haut : 50.19+ Bas :
+1.21 %Perf Ouverture : 51.93Clôture veille : 37 176Volume :

Pétrole : le cours du Brent reste proche des 110 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors qu'un regain de crise systémique européenne envoie actuellement les indices d'actions et l'euro par le fond, les cours du pétrole se montrent bien plus résistants, surtout en Europe. Mercredi midi, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en mai grappillait 0,2% à 109,5 dollars, mais le WTI américain de même échéance perdait 0,5% à 95,8 dollars.

Le WTI se replie alors que les stocks de produits pétroliers que publiera tout à l'heure l'Energy Information Agency (EIA) américaine suscitent des doutes. Historiquement élevés et supérieurs de plus de 10% à leur niveau de la même époque en 2012 à 382,7 millions de barils la semaine précédente, les stocks commerciaux de pétrole brut sont attendus en hausse, ce qui éloigne un peu plus les craintes de rupture d'approvisionnement. Et signale aussi que l'offre augmente plus vite que la demande ne peut l'absorber.

En outre, l'American Petroleum Institute, oganisme privé qui a publié le même indicateur que l'EIA avec 24 heures d'avance, quoi que sur la base d'informations moins exhaustives, a fait état hier d'une envolée de près de quatre millions des stocks de brut, ce qui laisse craindre que la hausse de la mesure de l'EIA ne soit encore plus forte que prévu.

Le bureau d'études Commerzbank ne croit pas que l'écart de prix entre le Brent et le WTI ait vocation à rester à son niveau actuel voisin de 13 dollars. Les analystes estiment que la hausse récente du WTI, proche de ses plus hauts niveaux de cinq semaines, est davantage lié à des prises de position d'investisseurs financiers qu'à une amélioration des fondamentaux. Commerzbank attend donc que ce 'spread' revienne entre 15 et 20 dollars dans les semaines qui viennent.

Selon les spécialistes, la dissipation des facteurs qui pèsent actuellement sur le Brent de mer du Nord, comme une production actuellement en hausse pour des raisons saisonnières et l'affaiblissement, en raison d'un changement de fiscalité, de la demande sud-coréenne, se dissipent peu à peu.

Enfin, le cours du Brent libellé en dollars est soutenu par la dépréciation du principal concurrent du billet vert, l'euro, qui actuellement se traite non loin de son plus bas niveau annuel en raison notamment de la crise chypriote.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...