Bourse > Pétrole > Pétrole : le Brent sur les 108 dollars avant la Fed
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.47 +1.02 %
51.00Ouverture : 51.66+ Haut : 50.87+ Bas :
+0.92 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 42 252Volume :

Pétrole : le Brent sur les 108 dollars avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en novembre reprenait symboliquement 0,2% à 108,4 dollars, le WTI américain d'échéance octobre le surclassant (+ 0,8%) à 106,2 dollars.

Selon les analystes de Saxo Banque, “côté syrien, le dossier ne semble pas beaucoup évolué depuis la matérialisation d'un accord entre Américains et Russes. Les marchés se tournent donc désormais vers les conclusions très attendues du FOMC. La Fed devrait annoncer une réduction de son QE3. La capacité de la Fed à rassurer les marchés et l'intensité de son changement de cap seront scrutées avec attention. Dans cette attente, les investisseurs se montrent prudents vis-à-vis des actifs jugés risqués en attendant d'en savoir plus.”

L'analyse des spécialistes Matières premières de Commerzbank est sans appel : selon eux, le récent mouvement de baisse du Brent, qui fin août avait marqué une pointe à plus de 117 dollars, est du aux investisseurs qui liquident leurs positions spéculatives. La semaine dernière, indique 'Commerz' sur la base des dernières statistiques disponibles, les positions spéculatives longues ont encore été réduites (- 11.700 contrats).

'Compte tenu de la décrue des risques géopolitiques et de l'abondance de pétrole sur le marché, comme les trois agences pétrolières (AIE, OPEP et EIA, ndlr) l'ont confirmé la semaine dernière, les investisseurs pourraient continuer à limiter leurs positions longues', comprendre leurs paris sur la hausse, ajoutent les spécialistes.

Il est vrai qu'en outre, les exportations libyennes semblent progressivement se normaliser après avoir pratiquement disparu du marché durant l'été.

Cet après-midi enfin, l'agence fédérale américaine, l'Energy Information Agency, fera le point sur les réserves commerciales de pétrole et de produits raffinés des Etats-Unis. Les premiers sont attendus en baisse de plus d'un million de barils, ce qui le cas échéant constituerait leur troisième recul hebdomadaire d'affilée. En revanche, les stocks de distillats et d'essence devraient s'accumuler.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...