Bourse > Pétrole > Pétrole : le Brent se reprend et tient les 100 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.51 +1.10 %
51.00Ouverture : 51.66+ Haut : 50.87+ Bas :
+1.00 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 43 057Volume :

Pétrole : le Brent se reprend et tient les 100 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors que la rumeur selon laquelle l'OPEP aurait discuté d'une réunion exceptionnelle continue de courir, le Brent tenait de nouveau la barre des 100 dollars. Vendredi midi, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en juin gagnait 0,4% à 100 dollars, le WTI américain pour le mois de mai de 0,3% 88,4 dollars.

Le cours du brut continue donc de se reprendre après une longue série de sept baisses consécutives en séance, calculent les spécialistes de Commerzbank.

'Il s'agit sans aucun doute d'un mouvement de correction après un dérapage de l'ordre de 10 dollars durant la première quinzaine d'avril', ajoutent-ils cependant.

Selon les courtiers d'IG, le récent “déclin récent des prix des matières premières indiquent que les investisseurs manquent de confiance dans les fondamentaux de l'économie”.

Notons que le prix de l'or noir est cependant soutenu par l'objectif de cours régulièrement affiché par les pays-membres de l'OPEP, soit 100 dollars pour leur panier de référence dont le prix est voisin de celui du Brent, principal 'benchmark' mondial pour les barils de brut.

De plus, des rumeurs continuent de courir : “d'après des déclarations venant du Venezuela (membre de l'OPEP, ndlr), la convocation éventuelle d'une réunion extraordinaire a été discutée au sein de l'organisation', rapporte Commerzbank, ce pays latino-américain étant sensible au prix du brut avec lequel il finance en partie ses programmes sociaux. Mais 'jusqu'alors, les pays arabes de l'OPEP ont rejeté cette proposition, en rappelant que la prochaine réunion prévue est 'calée' fin mai'.

Les analystes de Commerzbank estiment que l'OPEP produit actuellement 'environ 800.000 barils/jour de plus que ce dont il aurait besoin, étant donné la montée en puissance de la production d'hydrocarbures non conventionnels aux Etats-Unis et la faiblesse de la conjoncture'.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...