Bourse > Pétrole > Pétrole : le Brent remonte en direction des 100 dollars
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.73 +1.55 %
51.11Ouverture : 51.73+ Haut : 50.19+ Bas :
+1.21 %Perf Ouverture : 51.93Clôture veille : 37 176Volume :

Pétrole : le Brent remonte en direction des 100 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après un sérieux mouvement de baisse hier, l'heure était au rebond sur nombre de marchés ce midi, ceux du pétrole ne faisant pas exception. A mi-séance, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable se reprenait de 1,6% à 99 dollars, le WTI américain pour mai le suivant de 1,5% 87,7 dollars.

Notons que du côté américain, les réserves commerciales de pétrole brut sur lesquelles l'Energy Information Agency fédérale a fait le point hier ont finalement reculé de 388,9 à 387,6 millions de baril. Ce niveau reste l'un des plus élevé en plus de 20 ans ainsi que supérieur de l'ordre de 10% à sa moyenne des cinq dernières années, mais la nouvelle accumulation de brut crainte par le consensus n'a donc pas eu lieu.

Il s'agit a priori d'une nouvelle plutôt haussière pour le cours du WTI, dont les stocks disponibles se tassent donc légèrement.

Reste que le brut revient de loin : ce matin, indiquaient les analystes de Commerzbank, le Brent s'est traité, vers 97 dollars, à son plus bas niveau depuis fin juin 2012.

Les facteurs sont toujours les mêmes, alors que les anticipations quant à la croissance mondiale se refroidissent de nouveau : “les inquiétudes sur la demande découlant de la faiblesse des dernières statistiques économiques publiées aux Etats-Unis et en Chine, deux des plus importants consommateurs d'or noir au monde, et la hausse de la production pétrolière US à son plus haut niveau depuis juillet 1992 pèsent sur le sentiment de marché”.

Commerzbank ajoute que cette perspective assombrie incite nombre d'investisseurs financiers à “couper” et donc à dénouer leur positions sur le brut, ce qui en fait baisser le prix.

Attention cependant : par la voix de l'influent ministre saoudien du Pétrole, Ali Al-Naimi, l'OPEP a souvent répété que les 100 dollars correspondaient plus ou moins à son objectif de cours. C'est aussi le niveau nécessaire pour que, dans de nombreux pays-membres du cartel pétrolier, les dépenses publiques puissent être maintenues.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...