Bourse > Pétrole > Pétrole : le Brent peine à rebondir avant la Fed
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
51.73 +1.55 %
51.11Ouverture : 51.73+ Haut : 50.19+ Bas :
+1.21 %Perf Ouverture : 51.93Clôture veille : 37 176Volume :

Pétrole : le Brent peine à rebondir avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours du pétrole tentait de se reprendre ce midi après un nouveau trou d'air hier, mais le Brent reste toujours près de deux dollars en dessous de la barre des 110 dollars. A cette heure, le contrat sur le Brent de mer du Nord livrable en mai se reprenait de 0,73% à 108,1 dollars et le WTI américain d'échéance avril encore prenant 0,7% à 92,3 dollars.

Hier soir, la proposition européenne de taxer les dépôts bancaires de Chypre pour financer en partie le plan de restructuration budgétaire et bancaire du pays a tourné au fiasco : pas un seul parlementaire chypriote n'a voté le texte, balayé par 36 votes 'contre' et 19 abstentions.

En attendant, les banques chypriotes restent fermées. Nombre de cambistes craignaient ce matin que les épargnants ne se précipitent aux guichets pour retirer leurs avoirs sitôt que les banques auront reçu l'autorisation de rouvrir.

Les négociations entre les instances européennes, la Russie et Chypre vont donc reprendre, probablement à la faveur des seconds et à la défaveur des derniers.

Ainsi, le Brent a décroché hier jusqu'à 107,3 dollars le baril, un nouveau point bas de trois mois et “sa plus forte baisse depuis novembre dernier”, selon Saxo Banque.

Cependant, l'action des banques centrales fait encore merveille sur les marchés : 'l'intervention de la Banque centrale européenne visant à rappeler qu'elle fournirait les liquidités nécessaires au système bancaire européen vient tempérer les marchés', met-on en avant chez Saxo Banque.

En outre, les dernières statistiques américaines, notamment dans le domaine immobilier d'où était parti la crise de 2007/2008, sont toujours bien orientées, de même que la plupart des indicateurs relatifs à l'économie US.

Cependant, la Fed, qui ce soir fera le point sur sa politique monétaire à l'issue d'un comité de politique monétaire de deux jours, devrait confirmer le côté accomodant de sa politique monétaire, et dissiper un peu plus les doutes qui s'étaient faits jour en début d'année à propos du terme des QE.'Pourvu que le Fed ne fasse rien... Très clairement, les investisseurs espèrent un 'statu quo' dans le discours et dans les faits', indique Aurel BGC, alors que la Fed rachète actuellement des actifs obligataires au rythme de 85 milliards de dollars par mois.

Avant l'annonce de la Fed, les opérateurs prendront connaissance de l'état des stocks pétroliers commerciaux US. Certes, les réserves de brut déjà élevées devraient encore augmenter, mais celles d'essence sont attendues en baisse.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...