Bourse > Pétrole > Pétrole : en retrait avec les négociations iraniennes
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
50.93 +2.17 %
50.03Ouverture : 51.02+ Haut : 49.62+ Bas :
+1.80 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 63 749Volume :

Pétrole : en retrait avec les négociations iraniennes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mardi midi sur les marchés pétroliers, le contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en mai se tassait de 2,2% à 55,1 dollars, mais le WTI américain de même échéance le suivant de 2,2% à 47,6 dollars.

Si l'intervention militaire dirigée par l'Arabie saoudite au Yémen inquiète toujours, c'est plutôt les nouvelles de l'Iran qui focalisent l'attention des opérateurs, et elles sont plutôt baissières.

Selon les analystes de Saxo Banque, “les diplomates iraniens et occidentaux ont travaillé sur un accord sur le nucléaire visant à alléger les sanctions de la République islamique et augmenter ses exportations en pétrole. L'Iran a accumulé des stocks de pétrole importants et pourrait immédiatement accroître ses exportations si les sanctions sont levées.”

Grande puissance pétrolière, l'Iran est le 5e producteur de l'Opep et peut, techniquement, exporter un million de barils par jour.

Autre témoignage de la 'suroffre' de brut qui pèse actuellement sur le marché : selon le consensus, les stocks de brut des Etats-Unis dont le département de l'Energie fera état demain devraient avoir encore augmenté de plus de quatre millions de barils, alors qu'ils sont déjà à un niveau record depuis le milieu des années 1930.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...