Bourse > Pétrole > Pétrole : en hausse avec la conjoncture US et le Moyen-Orient
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
54.16 +0.24 %
54.14Ouverture : 54.19+ Haut : 54.12+ Bas :
+0.04 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 751Volume :

Pétrole : en hausse avec la conjoncture US et le Moyen-Orient

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les cours du brut semblent décidés à terminer ce dernier jour de la semaine sur un ton positif, alors que l'économie américaine multiplie les signes de bonne santé... et que la tension monte au Moyen-Orient. Vers 13 heures 15, le cours du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en août gagnait 0,7% à 104,2 dollars, le WTI américain d'échéance juillet gagnant 0,4% à 97,1 dollars.

En effet, les statistiques américaines publiées la veille, qu'il s'agisse des inscriptions hebdomadaires au chômage ou des ventes au détail, se sont révélées plus positives qu'attendu. Pour Arnaud Poutier, chez IG, ces chiffres montrent que la probabilité d'une sortie par le haut de l'économie américaine, se renforce.

Voilà de nouveaux signes de bon augure pour la conjoncture américaine et, partant, pour la consommation en pétrole du pays. Rappelons que l'économie US, l'une des rares à accélérer actuellement, absorbait 19,8% de la consommation mondiale de brut en 2012, ce qui en fait le premier marché au monde pour les produits pétroliers, selon le la revue statistique de référence récemment mise à jour par BP. La Chine, même en incluant Hong Kong, pointe à 12,1%.

Mais ce n'est pas tout : selon les analystes Matières premières de Commerzbank, 'outre la faiblesse du dollar, ce sont actuellement les risques pesant sur l'offre qui tirent les cours des barils vers le haut'.

Une 'prime géopolitique' seront donc en train de se reformer sur le cours du pétrole : 'apparemment, les Etats-Unis détiennent la preuve que le régime d'Hafez el-Assad, en Syrie, a utilisé des armes chimiques. Or par le passé, le président américain Barack Obama avait décrit cette éventualité comme une 'ligne rouge' à ne pas franchir.'

Et Commerzbank de conclure : 'voilà qui augmente la probabilité de voir les Etats-Unis fournir un soutien militaire aux rebelles syriens dans la guerre civile qui les oppose aux forces loyalistes. Ce qui pourrait amener la Russie et la Chine à entrer elles aussi dans la danse, puisque tous ceux soutiennent le régime d'Assad. Qui plus est, les élections présidentielles se déroulent aujourd'hui en Iran.'

Rappelons que le Moyen-Orient concentre 32,5% de la production et 48,4% des réserves mondiales de brut, toujours selon BP.



Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...