Bourse > Pétrole > Pétrole : Brent et WTI font de nouveau jeu égal
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
50.41 -1.00 %
50.84Ouverture : 51.20+ Haut : 50.25+ Bas :
-0.85 %Perf Ouverture : 52.41Clôture veille : 7 666Volume :

Pétrole : Brent et WTI font de nouveau jeu égal

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le Vieux Continent, le baril de Brent de mer du Nord livrable en juillet prenait 1,3% à 49,2 dollars, le WTI américain de même échéance le suivant de 1,2% à 49,2 dollars également.

Selon XTB France, “le marché reste soutenu par les anticipations de réduction des stocks pétrole aux Etats-Unis. Et pour cause, l'association API (American Petroleum Institute) a fait état d'une baisse des stocks de brut de 5,14 millions de barils pour la semaine terminée au 20 mai.”

La mesure réalisée par l'organisme privé API converge habituellement, en tendance, avec le chiffre donné 24 heures plus tard - soit cet après-midi - par l'agence fédérale de l'énergie (EIA). Le consensus disponible, qui date de la veille avant l'API, ne table que sur une baisse de 2,5 millions de barils environ des réserves commerciales de brut. Sans oublier des retraits de l'ordre du million du côté des produits distillés comme de l'essence.

A l'appui d'un cours du pétrole à son haut niveau en sept semaines, les analystes Matières premières de Commerzbank ajoutent qu'un temps en séance, le cours du WTI américain s'est traité avec une prime sur le Brent, à l'inverse de la tendance historique de ces dernières années- - et pour la première fois depuis début mai.

En effet, le prix du brut essentiellement non conventionnel de la formation géologique du Bakken, au Nord des Etats-Unis, 'se traite avec une prime de 0,30 dollar sur le WTI pour la première fois en trois ans'. Et ce alors que la décote était en moyenne de 3 dollars en 2015. Explication : la baisse de la production dans le Midwest, accentuée ces derniers temps par les conséquences des incendies dans l'Alberta canadien, autre région pétrolifère.

Bref, si les chiffres de l'API venaient à être confirmés par ceux de l'EIA tout à l'heure, la barre des 50 dollars le baril pourrait être testée. Surtout si les extractions d'huile des Etats-Unis continuaient de baisser.

EG


Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...