Bourse > Pétrole > Pétrole : attentisme avant les stocks américains
PétrolePétrole WBS - MP0000000WBSWBS - MP0000000WBS
52.76 +2.81 %
52.31Ouverture : 52.92+ Haut : 52.13+ Bas :
+0.86 %Perf Ouverture : 55.22Clôture veille : 10 551Volume :

Pétrole : attentisme avant les stocks américains

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'attentisme était de mise sur les marchés pétroliers avant, entre autres, la publication des stocks commerciaux de pétrole aux Etats-Unis. Mercredi midi, le cours du contrat sur le baril de Brent de mer du Nord livrable en septembre grappillait 0,3% à 109,4 dollars, le WTI américain d'échéance août cédant 0,4% à 105,5 dollars.

“Les cours du pétrole marquent une pause dans un marché attentiste en attendant Ben Bernanke et la publication des stocks. L'or noir se traite à des niveaux très élevés depuis la semaine dernière et il peut paraître normal d'observer un léger ralentissement à l'approche d'évènements majeurs”, commentaient ce matin les analystes de Saxo Banque.

En effet, le patron de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, présentera tout à l'heure son rapport semestriel sur la politique monétaire à la Commission des services financiers de la Chambre des représentants, la chambre basse du Parlement américain. Il fera de même demain devant le Sénat, la chambre haute.

Les opérateurs guetteront des indications quant au calendrier de la réduction puis du terme de la politique monétaire non-conventionenlle par la Fed, les fameux QE en vigueur depuis fin 2008. Le dollar pourrait être impacté, alors qu'il est l'unique devise de négoce du brut.

En outre, l'Energy Information Agency fera tout à l'heure son traditionnel point hebdomadaire sur les stocks commerciaux de produits pétrolier aux Etats-Unis. Schématiquement, quand les stocks disponibles sont élevés et/ou en augmentation, comme tel était encore le cas récemment, le cours du WTI en pâtit mécaniquement. Fin mai, les stocks de brut avaient atteint un record de 31 ans, à 397,5 millions de barils.

Or après une longue phase de hausse, le niveau des réserves commerciales de pétrole semble maintenant reculer, ce qui explique d'ailleurs en partie la réduction de l'écart de prix entre le WTI et le Brent. La “jauge” est revenue à 373,9 millions de barils et devrait, selon le consensus, reculer encore de l'ordre de deux millions de barils. A suivre.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...