Bourse > Pernod ricard > Pernod ricard : Une journée investisseur mal accueillie
PERNOD RICARDPERNOD RICARD RI - FR0000120693RI - FR0000120693
98.390 € +0.48 % Temps réel Euronext Paris
98.300 €Ouverture : +0.09 %Perf Ouverture : 98.670 €+ Haut : 97.090 €+ Bas :
97.920 €Clôture veille : 647 018Volume : +0.24 %Capi échangé : 26 115 M€Capi. :

Pernod ricard : Une journée investisseur mal accueillie

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'action Pernod Ricard perdait ce matin 3,1% à 110,3 euros ce matin alors que le CAC 40 ne perd que 0,6% alors que le géant de spiritueux organise aujourd'hui une journée de rencontres avec les investisseurs où il a fait état d'objectifs à moyen terme.

Le groupe a tout d'abord fait le point sur sa croissance organique : nulle lors de l'exercice 2013/2014, elle a atteint 2% sur les neuf premiers de 2014/2015, dont +7 % au seul troisième trimestre, comme annoncé le 23 avril dernier. A cette occasion, le PDG Alexandre Ricard avait estimé ce taux 'solide' confirmait 'l'amélioration progressive communiquée en octobre, dans un environnement qui reste difficile'. Ce matin, la direction confirme s'attendre sur l'ensemble de l'exercice en cours à 'une amélioration continue et graduelle de la tendance'.

Nouvelle prévision : à moyen terme, Pernod Ricard annonce viser une croissance organique annuelle moyenne comprise entre 4% et 5%. Par région, elle serait à terme 'proche de 5%' ('close to mide-single digit') aux Etats-Unis, et proche de 10% ('high single digit') en Chine, deux grands marchés du groupe.

A moyen terme, Pernod Ricard table également sur une amélioration de sa marge brute et sur une progression du résultat opérationnel supérieure à la croissance organique des ventes nettes.

Le groupe entend également poursuivre sa stratégie de 'premiumisation', ses grandes marques sur lesquelles son pouvoir de fixation des prix est fort atteignant 62,8% du CA, contre 55,7% en 2006/2007.

Il s'agit du premier événement important pour le groupe pour Alexandre Ricard en tant que directeur général, soulignait hier Nomura, à l'achat sur le titre avec une cible de 130 euros. Selon Nomura, les Etats-Unis et la Chine concentrent respectivement environ 25% et 10% du résultat d'exploitation du groupe.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...