Bourse > Ose immuno > Ose immuno : Lancement avec Effimune d'une étude dans le carcinome hépatocellulaire
OSE IMMUNOOSE IMMUNO OSE - FR0012127173OSE - FR0012127173
5.790 € -1.53 % Temps réel Euronext Paris
5.870 €Ouverture : -1.36 %Perf Ouverture : 5.870 €+ Haut : 5.700 €+ Bas :
5.880 €Clôture veille : 3 954Volume : +0.03 %Capi échangé : 83 M€Capi. :

Ose immuno : Lancement avec Effimune d'une étude dans le carcinome hépatocellulaire

(Tradingsat.com) - OSE Pharma et Effimune, une société de biotechnologie spécialisée dans la régulation immunitaire avec des applications cliniques en auto-immunité, en transplantation et en immuno-oncologie, ont annoncé le lancement d’une étude non interventionnelle chez l’homme dans le carcinome hépatocellulaire (cancer primitif du foie) dans le cadre d’un programme de recherche public-privé soutenu par l’Institut National du Cancer (INCa) et la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS).

Ce programme collaboratif de recherche, intitulé MDScan (Myeloïd-Derived Suppressor Cells Analysis), a été sélectionné par l’Institut National du Cancer dans le cadre d’un appel d’offres. Il portera sur la réalisation d’une étude chez des patients atteints d’un carcinome hépatocellulaire (cancer primitif du foie) : « Contrôle des cellules myéloïdes suppressives par SIRP-alpha : investigation dans le carcinome hépatocellulaire » visant à mesurer le marqueur SIRP-alpha (Signal Regulatory Protein α) et à évaluer chez ces patients l’activité d’Effi-DEM, le nouveau checkpoint inhibiteur visant les cellules myéloïdes/macrophagiques suppressives.

SIRP-alpha est un récepteur fortement exprimé par des cellules immunitaires suppressives clés dans la progression tumorale des cancers inflammatoires. Ce sont les cellules myéloïdes dites « MDSC », (Myeloid-Derived Suppressive Cells) et les cellules macrophagiques dites « TAM » (Tumor-Associated Macrophages).

Cette collaboration, initiée avec Effimune, se poursuivra avec OSE Immunotherapeutics, la nouvelle société fusionnée qui sera créée fin mai 2016, après réalisation de la fusion et sous réserve de celle-ci, entre OSE Pharma et Effimune.

« Basé sur un rationnel scientifique et des données préliminaires solides, ce projet de recherche représente un fort potentiel de valorisation et d’applications cliniques pour notre checkpoint inhibiteur Effi-DEM. Nous sommes très heureux de collaborer avec des équipes académiques d’excellence et très complémentaires pour développer ce potentiel au travers d’une stratégie thérapeutique qui a émergé des connaissances acquises dans l’immunologie de la transplantation pour une application en immunothérapie dans le cancer », a commenté Bernard Vanhove, Directeur général délégué d’Effimune.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...