Bourse > Ose immuno > Ose immuno : L'action dopée par le traitement du 1er patient de la phase 3
OSE IMMUNOOSE IMMUNO OSE - FR0012127173OSE - FR0012127173
6.300 € -4.40 % Temps réel Euronext Paris
6.450 €Ouverture : -2.33 %Perf Ouverture : 6.570 €+ Haut : 6.300 €+ Bas :
6.590 €Clôture veille : 3 777Volume : +0.03 %Capi échangé : 90 M€Capi. :

Ose immuno : L'action dopée par le traitement du 1er patient de la phase 3

OSE PHARMAOSE PHARMA

(Tradingsat.com) - OSE Pharma s'illustrait mardi matin en très forte hausse, gagnant plus de 15% (+15,6% à 8,09 euros) après l'annonce du traitement des premiers patients dans son essai clinique de phase 3 avec son produit d'immunothérapie Tedopi dans le cancer du poumon "non à petites cellules".

Après le récente lancement de l'étude en Europe et aux Etats-Unis, "le premier patient a été traité dans l’essai clinique d’enregistrement de Tedopi", indique la société d'immuno-oncologie avec une immunothérapie spécifique d’activation des lymphocytes T.

D'autres patients sont entrés dans l’essai et sont en attente d’être traités, conformément au calendrier prévu. Ces premiers patients ont été recrutés en France, à l’Institut Gustave Roussy, et à l’Hôpital Saint-Louis, des centres hospitaliers très spécialisés dans le domaine du traitement du cancer du poumon.

L’essai clinique, baptisé "Atalante 1" est mené à l’international sous la conduite d’un comité de pilotage co-présidés par deux experts cliniques spécialistes du cancer du poumon : le docteur Benjamin Besse, responsable du comité de pathologie thoracique de l’Institut Gustave Roussy, en Europe et, le professeur Giuseppe Giaconne, professeur d’oncologie médicale et de pharmacologie au sein du « Georgetown Lombardi Comprehensive Cancer Center », à Washington, aux Etats-Unis.

Sur les 500 patients à inclure dans l’étude, environ 80 % sont prévus par les centres cliniques en Europe et 20 % aux Etats-Unis.

"Ces premiers patients marquent les avancées du développement clinique de ce produit en phase 3. Nous souhaitons confirmer les résultats prometteurs de l’étude de Phase 2 pour apporter aux patients souffrant d’un cancer du poumon non à petites cellules, une nouvelle immunothérapie de stimulation des lymphocytes T, avec des avantages cliniques significatifs et un bon profil de tolérance", commente Alain Chatelin, directeur médical d’OSE Pharma.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...