Bourse > Orange > Orange : Orange et SFR se livrent à une guerre sans merci dans la 4G
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308ORA - FR0000133308
14.685 € -0.64 % Temps réel Euronext Paris
14.730 €Ouverture : -0.31 %Perf Ouverture : 14.770 €+ Haut : 14.590 €+ Bas :
14.780 €Clôture veille : 4 580 770Volume : +0.17 %Capi échangé : 39 063 M€Capi. :

Orange : Orange et SFR se livrent à une guerre sans merci dans la 4G

Agence France Télécom-OrangeAgence France Télécom-Orange

(Tradingsat.com) - Orange n'envisage pas de tirer à nouveau ses prix vers le bas après la récente offensive de SFR, mais n'exclut pas d'augmenter les tarifs des abonnements 4G en France, dès le mois d'avril. Un pari audacieux, alors que la concurrence est sur le pied de guerre. Le très haut débit mobile, un créneau sur lequel les opérateurs vont mettre les bouchées doubles pour attirer de nouveaux clients et surtout faire grimper leurs revenus.

Orange ne suivra pas après les annonces chocs de SFR

Interrogé par Les Echos, le directeur général délégué et directeur financier de France Télécom-Orange, Gervais Pellissier, a indiqué que les baisses de prix annoncées la semaine dernière par SFR ne remettaient pas en cause [ses] prévisions financières ni [sa] stratégie.

"Il s'agit à mon avis d'annonces en réaction plutôt que d'un plan établi de longue date, SFR étant le dernier à réviser ses prix depuis le cycle que nous avons inauguré en septembre. [...] Les années 2012 et 2013 sont celles de la cristallisation de deux tendances. Il y a d'abord la bipolarisation du marché mobile entre des offres low cost et des offres à valeur, intégrant la subvention du téléphone. [...] Personnellement, je trouve qu'une baisse appliquée sans discernement sur les offres à valeur et à bas coût n'aide donc pas à une lecture claire du marché. Chez France Télécom, nous ne le ferons pas", a déclaré le dirigeant.

"5 ou 10 euros de plus" pour les forfaits 4G

Concernant l'Internet mobile à très haut débit qui a démarré aujourd'hui à Paris Opéra sur le réseau d'Orange, le numéro deux du groupe estime "que les clients sont prêts à payer un petit premium à partir du moment où la couverture et la qualité sont au rendez-vous", ce qui pourrait justifier un forfait de "5 ou 10 euros de plus". "Orange a le meilleur réseau 3G et entend bien être le leader sur le terrain de la 4G".

Orange inaugure aujourd'hui dans le quartier d'Opéra le lancement de la 4G en France pour les entreprises, 1ère étape avant la couverture de l’ensemble de la ville de Paris d’ici la fin 2013. Après avoir ouvert le réseau 4G dès le mois de juin 2012 à Marseille puis Lyon, Nantes et Lille en novembre 2012, Bordeaux, La Rochelle, Chartres, Orléans, Dunkerque, Nancy, Metz, Clermont-Ferrand, Grenoble et Annecy seront les prochaines villes 4G Orange à partir du 4 avril 2013.

Les clients de l’Édition Spéciale 4G pour tablette et clé, déjà disponible sur le marché entreprise depuis novembre 2012 pourront ainsi en profiter également à Paris. Dès le 7 Février, Orange proposera à ses clients une gamme de terminaux compatibles 4G/H+, comprenant plusieurs smartphones, une tablette et un domino 4G/H+.

Chez SFR, la 4G est déjà disponible à Lyon et Montpellier depuis la fin de l'année 2012. Mais la filiale de Vivendi se mettra dès demain aux couleurs de la 4ème génération de mobile dans le quartier des affaires de La Défense, aux portes de Paris. Grand public et entreprises pourront ainsi bénéficier de cette nouvelle technologie.

Sur ce coup là, Orange a un petit temps d'avance sur son concurrent, mais on le sait, les opérateurs ont encore de nombreuses cordes à leur arc pour reprendre les devants, coûte que coûte, dans un secteur des télécoms où la guerre continue de faire rage.

Joli coup de "comm" en tout cas pour Orange, car cette ouverture de la 4G à Paris se limite au quartier de l'Opéra et aux clients entreprises, uniquement avec une clé pour PC ou une tablette compatible, mais pas encore de smartphones...

Publication annuelle en ligne de mire...

France Télécom publiera ses résultats annuels le 20 février. Un rendez-vous qui intervient en pleine bataille sur les prix, déclenchée il y a quasiment un an par l'arrivée de Free Mobile. A ce propos, Gervais Pellissier a réaffirmé la capacité du groupe "à stabiliser positivement la situation" en 2014, "après 3 ans de cash flows sous forte pression".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...