Bourse > Orange > Orange : Baisse limitée du CA trimestriel
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308ORA - FR0000133308
14.865 € -0.70 % Temps réel Euronext Paris
14.930 €Ouverture : -0.44 %Perf Ouverture : 14.980 €+ Haut : 14.775 €+ Bas :
14.970 €Clôture veille : 5 029 650Volume : +0.19 %Capi échangé : 39 542 M€Capi. :

Orange : Baisse limitée du CA trimestriel

tradingsat

(CercleFinance.com) - Orange affiche un chiffre d'affaires de 9,672 milliards d'euros au titre des trois premiers mois de l'année, soit une baisse limitée à -0,9% à base comparable. Hors mesures de régulation, il ressort quasi stable (-0,3%) contre une baisse de 3% un an auparavant.

L'opérateur télécoms explique que ces chiffres confirment l'amélioration de la tendance observée dans les pays européens, liée pour l'essentiel aux services mobiles et aux ventes d'équipements mobiles, tandis que l'Afrique et le Moyen-Orient poursuivent leur croissance soutenue.

La base-clients s'accroit de 2,8 millions de clients sur le trimestre et de 10,9 millions sur un an à base comparable (+4,6%), portée par les mobiles de l'Afrique et du Moyen-Orient qui totalisent 100,6 millions de clients au 31 mars 2015 (+11,3% sur un an, à base comparable).

L'EBITDA retraité s'établit à 2,916 milliards d'euros, les efforts continus sur les coûts indirects permettant de diviser par deux sa baisse à -55 millions d'euros contre -120 millions au premier trimestre 2014, à base comparable.

Ainsi, le taux de marge d'EBITDA retraité d'Orange rapporté à son chiffre d'affaires (30,1%) enregistre un recul limité à -0,3 point par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Les investissements augmentent de 3% à base comparable et représentent 12,3% du chiffre d'affaires (+0,5 point), un niveau qui témoigne des efforts continus dans le très haut débit, en ligne avec les annonces du plan stratégique 'Essentiels2020', pour accroître la différenciation des réseaux et des services du groupe.

Compte tenu de ces résultats, Orange confirme l'objectif d'atteindre un EBITDA retraité entre 11,9 et 12,1 milliards d'euros pour 2015, et celui d'un ratio retraité dette nette/EBITDA autour de deux à moyen terme pour préserver sa solidité financière et sa capacité d'investissement.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...