Bourse > Orange > Orange : BofA bénéficiaire au 3e trimestre grâce à la baisse des coûts
ORANGEORANGE ORA - FR0000133308ORA - FR0000133308
13.500 € -1.71 % Temps réel Euronext Paris
13.735 €Ouverture : -1.71 %Perf Ouverture : 13.780 €+ Haut : 13.470 €+ Bas :
13.735 €Clôture veille : 12 003 000Volume : +0.45 %Capi échangé : 35 911 M€Capi. :

Orange : BofA bénéficiaire au 3e trimestre grâce à la baisse des coûts

Marché : Bank of America annonce un bénéfice au 3e trimestreMarché : Bank of America annonce un bénéfice au 3e trimestre

par Sweta Singh

(Reuters) - Bank of America a annoncé mercredi un bénéfice au troisième trimestre, le plan d'économies de son PDG Brian Moynihan ayant contribué à compenser la faiblesse des revenus dégagés par trois des quatre grandes activités de la banque.

La deuxième banque des Etats-Unis par ses actifs a drastiquement réduit les coûts de ses activités de prêts commerciaux, de banque d'investissement et de gestion de fortune, dans un contexte de taux proches de zéro et alors que les inquiétudes sur l'économie chinoise et l'incertitude sur le calendrier de la première hausse de taux de la Réserve fédérale américaine depuis 2006 déstabilisaient les marchés financiers.

Ses dépenses hors intérêts ont été réduites de 31% à 13,81 milliards de dollars, en raison essentiellement de la chute de 83% de sa branche de gestion des actifs hérités du passé, qui loge de nombreuses créances douteuses provenant de Countrywide Financial, racheté en 2008 en pleine déconfiture.

Hors frais juridiques, les coûts ont baissé de 4%, à la suite de la restructuration de la banque, avec suppression de postes.

La banque de détail a été la seule branche à afficher une augmentation de ses revenus au troisième trimestre.

"Les principaux moteurs de notre activité -- la prise de dépôts et les prêts aux consommateurs et aux entreprises -- ont évolué dans la bonne direction (...) et les résultats de trading pour le compte de nos clients sont restés pratiquement stables dans des conditions de marché difficiles", a déclaré dans un communiqué Brian Moynihan, qui a obtenu en septembre le soutien des actionnaires de BofA pour être maintenu à la présidence.

LA PLUS SENSIBLE AUX TAUX

BofA est la banque considérée comme étant la plus sensible aux variations de taux parmi les grandes banques américaines.

A la suite de ces résultats, le titre Bank of America gagne 1,48% à 15,75 dollars vers 14h50 GMT à Wall Street, après avoir perdu 13% depuis le début de l'année. A ce stade, l'indice bancaire KBW cède 1,3% après un recul de 5% depuis le 31 décembre.

La deuxième banque américaine par ses actifs a publié un bénéfice net de 4,07 milliards de dollars, soit 37 cents par action, contre une perte de 470 millions (4 cents) un an auparavant, imputable à une charge de 5,6 milliards de dollars liée au réglement d'un litige avec le gouvernement pour pratiques abusives sur le marché hypothécaire ("subprime").

Les analystes anticipaient un bénéfice par action inférieur, de 33 cents, selon le consensus Thomson Reuters I/B/E/S.

BofA, qui a réglé plus de 70 milliards de dollars de frais de litige depuis 2008, a déclaré que ce poste avait diminué pour le troisième trimestre d'affilée, ne représentant plus que 231 millions de dollars, contre six milliards un an auparavant.

Son produit net bancaire, base FTE (fully taxable equivalent), a baissé 2,4% à 20,91 milliards de dollars, mais a été supérieur à la moyenne des attentes des analystes, qui était à 20,77 milliards.

"Nous estimons que les résultats du troisième trimestre sont corrects compte tenu du contexte difficile", écrivent les analystes de Goldman Sachs dans une note de recherche.

Les revenus hors intérêts, regroupant le négoce actions et obligations et le crédit immobilier, ont augmenté de 1,6% à 11,17 milliards de dollars, avec une baisse de 10,9% du revenu du trading obligataire à deux milliards de dollars.

JPMorgan Chase, première banque américaine par ses actifs, a annoncé mardi un bénéfice net trimestriel en hausse sensible, mais un produit net bancaire en repli.

Et Wells Fargo, quatrième banque par ses actifs, a publié mercredi un bénéfice trimestriel pour la première fois en trois trimestres, grâce au rachat d'un portefeuille de prêts commerciaux de General Electric.

(avec Anil D'Silva, Wilfrid Exbrayat et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Véronique Tison)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...