Bourse > Or > Or : vers le pire trimestre de ces 40 dernières années
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 167.60 -0.69 %
1 181.80Ouverture : 1 174.50+ Haut : 1 167.10+ Bas :
-1.20 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : vers le pire trimestre de ces 40 dernières années

tradingsat

(CercleFinance.com) - La débâcle se poursuivait pour le cours de l'or ce midi, qui sur le marché spot est passé sous la barre des 1.200 dollars pour la première fois depuis l'été 2010. Le cours du métal fin se prépare à connaître sa plus forte baisse trimestrielle en plus de 40 ans, selon certaines sources. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once cotait 1.203,25 dollars (- 29,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 921,9 euros (- 25,4 euros).

Sur le marché au comptant, un point bas à 1.194 dollars a été atteint ce matin, du jamais vu depuis août 2010.

'Depuis le début du trimestre, le recul de l'or (en dollars) atteint maintenant 25%, ce qui constitue la plus lourde chute depuis la fin du système de Bretton Woods, au début des années 70', estiment les analystes de Commerzbank.

Le calcul de la performance trimestrielle de l'or fait débat, certains analystes évoquant la pire performance en 45 ans, d'autres en 90 ans. Les séries statistiques longues disponibles manquent pour pouvoir trancher, celles du marché de Londres ne remontant par exemple pas avant 1968.

Signe de la perte de confiance en l'or des investisseurs, les encours des ETF ont chuté à des niveaux très en retrait de leurs records : tel est le cas pour le premier d'entre, le SPDR Gold Shares américain, dont la contrepartie n'est plus composée que de 969,5 tonnes de lingots alors que son record de 1.353,3 tonnes datait de décembre 2012.

Si le SPDR Gold Shares a vu son encours reculer de 251,8 tonnes sur le trimestre en cours, en considérant tous les ETF, le recul trimestriel atteint 401 tonnes, 'ce qui est davantage que le volume de lingots et de pièces achetés lors de ces derniers trimestres', note Commerzbank. L'analyste soulignet ainsi que la demande physique ne semble pas en mesure de contrer les ventes des investisseurs - pour l'instant du moins.

En outre, 'aucun signe de retournement ne s'annonce (en matière de décaissement d'or d'investissement), la demande d'Asie demeurant atone', indique Commerzbank.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta maintiennent leur cible de 1.155-1.156 dollars.

Chez Triland Metals à Londres, les courtiers notent : “nous estimons que les 1.150 dollars sont un objectif atteignable, mais comme de très nombreux intervenants semblent le penser, un rebond vers 1.250 pourrait intervenir d'abord”.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...