Bourse > Or > Or : retour de l'once sous les 1.550 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 237.60 -0.02 %
1 240.70Ouverture : 1 241.20+ Haut : 1 234.80+ Bas :
-0.25 %Perf Ouverture : 1 243.90Clôture veille : 0Volume :

Or : retour de l'once sous les 1.550 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Malgré une bonne orientation des indices d'actions, et notamment du S&P 500 américain tout proche d'un record symbolique à 1.600 points, le prix du métal jaune recule. Lors du premier fixing du jour à Londres, l'once de métal fin grammes cotait 1.548 dollars (- 17 dollars par rapport au précédent fixing d'hier après-midi) et 1.186,3 euros (- 8,5 euros).

“Le risque de voir la Fed réduire sa politique de QE avant d'y mettre un terme d'ici la fin de l'année, constitue une menace sérieuse pour le métal précieux”, rappellent les analystes de Saxo Banque. “Les investisseurs continuent de délaisser l'or pour se replacer sur d'autres actifs”, comme les actions.

En outre, l'encours de lingots constituant la contrepartie de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares continue de baisser : il était hier au soir de 1.181,42 tonnes, en baisse de 2,1 tonnes en 24 heures. Rappelons que cet encours avait culminé à plus de 1.353 tonnes début décembre, ce qui semblait signaler une recrudescence de paris haussiers sur le métal.

Or le 10 décembre, l'once cotait 1.712,5 dollars et 1.324,1 euros. Les investisseurs entrés jusqu'à ce moment ont du liquider tout ou partie de leurs investissements face à la baisse des cours.

“Voilà un an, la bonne orientation des marchés d'actions aurait poussé les investisseurs à se placer sur les ETF. Maintenant, la hausse des indices provoque des ventes d'ETF, ce qui n'est pas un signe haussier”, commentent les analystes londoniens de Triland Metals.

Autre sujet de préoccupation : le financement du plan de redressement de Chypre passerait par la vente d'une partie du stock d'or de sa banque centrale. Selon les dernières statistiques, Chypre détenait 13,9 tonnes d'or monétaire. Si ce volume est somme toute limité par rapport à celui de l'Allemagne, par exemple (3.391,3 tonnes), il n'en reste pas moins que la zone euro concentre 10.783,3 tonnes d'or monétaire. Ce qui représente 34% de l'encours global d'or monétaire répertorié dans le monde. De ce point de vue, la zone euro est donc surreprésentée.

L'inquiétude est que le schéma chypriote ne s'étende à d'autres pays de la zone euro en difficulté.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta estiment que le tableau d'ensemble reste baissier tant que les 1.618 dollars ne seront pas repris. “Ces 18 derniers mois, l'once est restée cantonnée entre 1.525 et 1.800 dollars”, rappellent les analystes. Elle se traite donc vers le bas de cette fourchette actuellement.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...