Bourse > Or > Or : repli de l'once sur les 1.250 dollars après la Fed
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : repli de l'once sur les 1.250 dollars après la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après avoir tenté une fois encore de déborder durablement les 1.270 dollars hier, alors que la Fed annonçait une nouvelle réduction de ses rachats d'actifs, le prix de l'or revenait dans la zone des 1.250 dollars ce midi. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.254 dollars (- 10 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 922,2 euros (- 3,1 euros).

En effet se tenait hier la dernière réunion du comité de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine placée sous la présidence de Ben Bernanke, qui dès samedi sera remplacé en tant que 'chairman' de la banque centrale américaine par Janet Yellen. Comme le consensus l'attendait à une écrasante majorité, le FOMC a décidé (à l'unanimité) de réduire de nouveau le montant des rachats d'actifs obligataires : de 85 milliards de dollars par mois jusqu'en décembre 2013, ce montant est revenu à 75 milliards en janvier 2014, et il ne sera plus que de 65 milliards dès février.

Quoique largement attendue, “cette décision de la Fed a conduit à des trades d'aversion au risque sur les marchés actions qui ont perdu du terrain et clôturé légèrement dans le rouge”, commentent les spécialistes de RTFX.

L'or avait un temps pointé vers le haut hier après cette annonce, mais elle ne parvient pas à confirmer cette orientation.

Les courtiers de Triland Metals notent que l'once n'en finit pas de passer d'une zone de résistance (1.250/1.255 dollars) à une zone de résistance (1.275/1.280). 'Les volumes ont de nouveau été faibles et cette tendance commence à devenir déconcertante', estiment-ils.

A priori, la réduction des rachats d'actifs qui alourdissent et dégradent le bilan de la banque centrale américaine est favorable au dollar, dont la contrepartie ultime est justement le bilan de la Fed. L'or, qui n'est la dette de personne et ne fait que valoir, devrait donc en pâtir. On notera cependant que le prix de l'once, déjà en baisse, à continué de reculer tout au long du 'QE 3' à 85 milliards de dollars par mois annoncé à l'automne 2012. Il semble maintenant repartir de l'avant, en ce début d'année, au moment précis où les QE sont réduits.

Par ailleurs, le principal ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, semble confirmer la stabilisation de son encours de lingots : entre mardi et mercredi soirs, cet encours a augmenté de deux tonnes, à 792,6 tonnes. Il est ainsi très proche de son niveau du 31 décembre 2013 (798,2 tonnes), à comparer avec ceux de fin novembre (843,4 tonnes) et de fin octobre (872 tonnes) par exemple.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifient toujours une résistance à 1.278-1.279 dollars. Son test est en cours.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...