Bourse > Or > Or : petite reprise de la demande, mais les cours stagnent
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 168.40 -0.19 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 165.10+ Bas :
+0.15 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : petite reprise de la demande, mais les cours stagnent

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aucun signe de rebond, juste une stabilisation : c'est ce qui ressort des prix de l'or tombés ce matin, en dépit d'un certain regain de la demande d'or physique. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once de 31,1 grammes d'or cotait 1.379 dollars (- 1 dollar par rapport au précédent fixing d'hier après-midi) et 1.046,1 euros (- 4,7 euros).

Après 1.378 dollars hier matin et 1.380 dollars dans l'après-midi, les fixings ne parviennent donc pas à rebondir.

Chez IG, on estime qu'il est trop tôt pour dire si l'effondrement de ces derniers jours a enfin trouvé un répit.

Triland Metals insiste aussi sur les forts volumes échangés sur les marchés de l'or, 'plus du double des niveaux habituels'. Courtier en métaux de Mitsubishi, Triland souligne une certaine montée en puissance des acteurs haussiers. 'Nombreux sont ceux qui pensent que 1.321 dollars constitue un point bas.' Il semble, ajoute le courtier, qu'un couloir de négociation compris entre 1.321 et 1.421 dollars soit en train de se mettre en place, ajoutent les analystes.

Chez Commerzbank, on indique aussi que 'certains opérateurs considèrent clairement que les prix actuels comme une opportunité d'achat'. Citant des sources de presse, l'analyste écrit que 'la demande pour les pièces et les lingots s'est sensiblement reprise auprès des investisseurs de détail, certains négociants comme Heraeus et Pro Aurum faisant état d'un intérêt acheteur exceptionnel.'

Il est vrai aussi que du côté de l'US Mint, l'atelier monétaire américain qui frappe notamment les pièces d'or Gold Eagles, le volume de pièces vendues depuis le début du mois atteint 83.500 onces, soit davantage que les deux mois précédents et bien plus qu'en avril 2012 (20.000 onces).

Commerzbank a donc ajusté son objectif de prix de l'or et table maintenant sur un cours moyen de 1.650 dollars au 4ème trimestre.

En attendant, les décaissements d'ETF n'en finissent pas : hier au soir, la masse de lingots constituant la contrepartie du premier d'entre eux, le SPDR Gold Shares américain, a de nouveau baissé de 8,4 tonnes par rapport à la veille, à 1.145,9 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta rappellent qu'en une semaine, l'once d'or s'est effondrée de 1.590 au point bas de 1.323 dollars. La vigueur du mouvement vendeur ne semble pas terminée et les plus bas devraient de nouveau être testés, indique l'analyste. Supports à 1.309 et 1.265 dollars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...