Bourse > Or > Or : petit rebond pour l'once sur les 1.320 dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 177.80 +0.86 %
1 167.70Ouverture : 1 177.80+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.86 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : petit rebond pour l'once sur les 1.320 dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le cours du métal jaune s'offrait un rebond limité mercredi midi. Au terme du premier fixing du jour à Londres, l'once d'or cotait 1.320,25 dollars (+ 6 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 977,7 euros (+ 3,1 euros).

En effet, le risque de blocage financier de l'Etat fédéral américain a ressurgi ces derniers jours à la faveur du débat budgétaire qui se tient au Capitole, le parlement des Etats-Unis. En cause : de nouveau le plafond de la dette fédérale, fixé de manière nominale. 'Le fait que Républicains et Démocrates semblent, pour l'instant, réticents à faire toute concession contribue à rendre les investisseurs quelque peu nerveux', commentent des spécialistes, précisant que 'le Congrès doit impérativement voter des crédits pour éviter une fermeture partielle des services fédéraux à la fin de l'exercice 2013, le 30 septembre'.

“Faute de quoi, le Trésor américain ne pourra pas financer les activités du gouvernement au dernier trimestre”, confirme RTFX.

Cependant, ce plafond a déjà suscité bien des psychodrames parlementaires par le passé, mais qu'il a toujours été relevé, fut-ce in extremis. Barclays Bourse rappelle d'ailleurs,qu''hier, Moody's a qualifié d'événements de court terme l'éventuelle impasse sur le relèvement du plafond de la dette aux Etats-Unis ou la possible fermeture de certaines administrations'. L'agence considère que la notation des Etats-Unis n'est pas en danger et que le plafond de la dette finira, comme par le passé, par être relevé.

A plus long terme, selon les analystes de Saxo Banque, “l'or oscille entre gains et pertes alors que les craintes de voir la Réserve fédérale américaine ralentir son rythme d'achats d'obligations devraient bientôt ressurgir. “

Chez Commerzbank, les analystes Matières premières soulignent les achats d'or effectués dernièrement par des banques centrales émergentes en août, comme la Turquie (23,3 tonnes) et la Russie (12,7 tonnes), selon les chiffres publiés par le FMI. “A moyen et long terme, les achats d'or effectués par des établissement émetteurs devraient soutenir le prix de l'or”, estiment-ils..

Rien à signaler du côté de l'encours du principal ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, toujours stable hier soir à 909,6 tonnes. Notons cependant que ce niveau est tout près du plus bas annuel atteint le 8 août dernier, à 909,3 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta surveillent des résistances situées à 1.335 puis 1.433 dollars. A la baisse, les prochains supports sont identifiés à 1.292 puis 1.277 dollars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...