Bourse > Or > Or : Toujours pas de reprise pour le métal jaune
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : Toujours pas de reprise pour le métal jaune

tradingsat

(CercleFinance.com) - Toujours pas de rebond marqué pour le métal jaune, alors que la ratification du plan européen du 21 juillet dernier par le parlement allemand focalise l'attention ce midi. Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.620 dollars (- 23 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.187,77 euros (- 17,7 euros).

Triland Metals soulignait, à propos de la séance de la veille, la volatilité des prix du métal jaune comme d'ailleurs de l'argent. Chez MKS Finance, on évoque une forte demande physique provenant notamment d'Inde, où une nouvelle saison de festival propice aux achats d'or approche. Les primes payées sur les lingots d'or en Asie , et notamment en Inde, ont d'ailleurs atteint un niveau record de plus d'un an, rapporte MKS, ce qui souligne la persistance d'une demande de métal dans une perspective de long terme.

L'encours SPDR Gold Shares, le 1er ETF aurifère au monde par sa taille, était inchangé hier soir à 1.241,92 tonnes, niveau autour duquel il évolue, à une dizaine de tonnes près, depuis un mois. L'indice Gldtons, qui compile les encours d'une douzaine de produits de ce type, se situait à 2.218 tonnes, contre 2.225 tonnes le 29 août dernier.

Bank of America Merrill Lynch Global Research écrit d'ailleurs, dans sa dernière note hebdomadaire sur les métaux, qu'“il est intéressant de souligner que la chute des prix de l'or ne s'est pas accompagnée de décaissements substantiels du côté des ETF ces derniers jours. Ainsi la correction n'est-elle pas nécessairement liée à une remise en cause générale des fondamentaux du métal jaune'.

Les analystes estiment effectivement que les problèmes structurels que connaissent l'Europe comme les Etats-Unis “sont positifs pour l'or, ce qui suggère par exemple que les taux d'intérêt réels, d'importants catalyseurs, vont dans les pays industrialisés rester négatifs ou au mieux très bas dans un avenir proche”. En outre, le métal reste un actif de diversification, par exemple pour les banques centrales. “La demande d'or de pays comme la Chine est appelée à augmenter”, ajoutent-ils.

Ainsi donc, Bank of America Merrill Lynch Global Research confirme son objectif à 12 mois d'une once d'or à 2.000 dollars.

En attendant et d'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta indiquent que leur principale hypothèse reste la formation d'un “double top”. En effet, l'once a tenté hier de rallier le pivot des 1.704 dollars, sans succès. “Cette incapacité à repartir en hausse fait passer notre opinion court terme à la baisse”, le support le plus proche étant identifié à 1.538 dollars, puis 1.488. Seule une reprise des 1.704 dollars invaliderait ce scénario.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...