Bourse > Or > Or : Tente de rebondir, les 1.600 dollars encore loin
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 204.30 +0.34 %
1 202.80Ouverture : 1 212.10+ Haut : 1 202.80+ Bas :
+0.12 %Perf Ouverture : 1 214.70Clôture veille : 0Volume :

Or : Tente de rebondir, les 1.600 dollars encore loin

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour sur le marché de référence de Londres, l'or cotait 1.579 dollars l'once (+ 22,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.294,05 euros (+ 16,6 euros).

Sur une semaine, l'once est pour l'heure en baisse de l'ordre de 8 dollarrs, mais elle a en revanche pris environ 6 euros.

Est-ce un véritable reprise, ou encore une sorte de “dead cat bounce” (“rebond de chat mort”, littéralement) ?

Le courtier en métaux de Mitsubishi, Triland Metals, attribue le mouvement de baisse de ces derniers jours à l'appréciation du dollar, qui a repris environ 0,8% face à l'euro sur une semaine, et au mouvement de faiblesse du pétrole.

Pour rien arranger, les inscriptions hebdomadaires au chômage aux Etats-Unis, à 350.000, ont été bien meilleures qu'attendu (375.000 environ). Selon Triland, ce sont aussi “les meilleures depuis fin 2008, ce qui jette un peu plus de confusion quant à l'éventuel lancement d'un “QE 3” par la Fed”.

En effet, la Fed n'a guère discuté du lancement d'un nouveau train de mesures d'assouplissement quantitatif lors de son dernier FOMC (comité de politique monétaire), repoussant encore les anticipations d'un QE 3 attendu depuis le début de l'année par certains intervenants. En vain pour l'instant.

Un QE 3 consisterait schématiquement en de nouveaux achats d'actifs obligataires de la part de la Fed, ce qui gonflerait son bilan et en amoindrirait la qualité, comme tel avait été le cas des deux premiers “QE”. Mécaniquement, la valeur intrinsèque du dollar, qui est en quelque sorte la contrepartie du bilan de la banque centrale américaine, s'en trouverait amoindrie. Cette éventualité profite habituellement à l'or, mais elle ne cesse d'être repoussée.

“En Asie, des mouvements d'achats légers étaient visibles hier sur l'or comme sur l'argent” ajoute Triland.

Rien à signaler du côté de l'encours global des principaux ETF sur or, ces produits financiers qui, cotés en Bourse, sont adossés à un stock de métal physique. L'indice Gldtons, qui additionne les masses de métal correspondantes, était stable hier soir à 2.404,94 tonnes. Notons qu'il reste en retrait de son record de tous les temps, soit 2.413,61 tonnes, en date du 5 juillet dernier.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta souligne que l'once a connu hier sur le marché au comptant sa 5ème séance de baisse parmi les sept dernières. Depuis fin février, notent-ils, la configuration technique de l'or s'affaiblit presque constamment. Résistance à 1.617, zone de support de 1.548 à 1.551 dollars, soit vers les plus bas de fin juin.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...