Bourse > Or > Or : Tassement de l'once malgré les craintes souveraines
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 169.80 +0.18 %
1 167.70Ouverture : 1 177.80+ Haut : 1 169.10+ Bas :
+0.18 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : Tassement de l'once malgré les craintes souveraines

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le métal jaune s'affichait de nouveau en retrait malgré un regain de craintes souveraines en Europe et des tensions géopolitiques au Moyen-Orient. Au terme du premier fixing de ce 15 novembre à Londres, l'once d'or cotait 1.765 dollars (- 11 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.302,39 euros (- 1,8 euro).

Chez Triland Metals, on souligne toujours les incertitudes entourant la situation des dettes en Europe. En toile de fond : le risque d'une nouvelle liquidation des positions aurifères, puisque e cours du métal gagne toujours (en dollars) 25,6% depuis le début de l'année. Nombre de positions en or sont donc toujours des “réserves de plus-values” pour les investisseurs, qui pourraient y recourir pour couvrir leurs pertes sur d'autres classes d'actifs.

Après une série de hausses, l'encours de l'ETF aurifère américain SPDR Gold Shares, le 1er au monde par sa taille, a reculé hier pour la 1ère fois depuis le 27 octobre. La masse de lingots s'est tassée de 390 kilos à 1.268,28 tonnes hier soir. Ce produit financier permettant de jouer l'or depuis la Bourse est relativement prisé des investisseurs “longs” pour sa facilité d'accès. Il est d'ailleurs “multi-listé” et aussi disponible sur des places asiatiques comme Singapour.

Or au terme du 3ème trimestre, soit au 30 septembre, le “hedge fund” dirigé par John Paulson, Paulson & Co Inc., a ramené sa participation au capital dudit ETF de 31,5 millions de parts au 30 juin à 20,27 millions de parts (soit 4,8% des parts), selon les formulaires mis à disposition par la SEC. Le fonds de Paulson était jusqu'alors réputé pour être le 1er actionnaire de cet ETF.

De fin juin à fin septembre, l'encours dudit ETF est toutefois passé de 1.208,23 à 1.231,93 tonnes. D'autres investisseurs ont manifestement pris place à bord du véhicule.

ScotiaMocatta souligne, comme d'autres, que l'or semble évoluer parallèlement aux autres métaux industriels en ce moment. MKS Finance, le négociant en métaux fins helvétique, rapporte de son côté un intérêt persistant, quoique réduit, d'investisseurs qui se positionnent vers 1.750 dollars à des fins de diversification.

“Mais l'or doit encore passer outre la résistance des 1.800 dollars avant de pouvoir se colleter avec la bande de résistance située entre 1.830 et 1.865 dollars”, indique MKS.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta restent, envers et malgré tout, haussiers à court terme. Ils estiment que les mouvements baissiers sont des corrections confirmant un mouvement de fond positif. Un support est identifié à 1.773, le suivant étant à 1.744. Prochaine résistance : 1.802 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...