Bourse > Or > Or : Petite correction de l'once, les 1.660 dollars tenus
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : Petite correction de l'once, les 1.660 dollars tenus

tradingsat

(CercleFinance.com) - Un petit mouvement de consolidation était en cours sur le marché de l'or après une belle hausse ces derniers jours. Au terme du premier fixing de ce vendredi sur le marché référence du marché de Londres, l'once d'or cotait 1.663,5 dollars (- 3,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.325,2 euros (- 7,6 euros).

Rappelons qu'hier après-midi, l'once à atteint selon les prix de Londres 1.667 dollars, du jamais vu depuis le début du mois d'avril. Un mouvement de consolidation semble maintenant prendre place.

Triland Metals rappelle, dans son dernier commentaire disponible, que le “rally” observé par l'or depuis une semaine environ “provient de la publication des 'minutes' de la dernière réunion de la Fed (le mercredi 22 août, ndlr), lesquelles suggèrent une probabilité accrue d'un nouvel assouplissement quantitatif” de la part de la banque centrale américaine, selon le courtier en métaux de Mitsubishi.

L'éventualité de nouveaux achats de titres obligataires de la part de la Fed (l'essence d'un QE) aurait pour conséquence, comme les fois précédentes, de dégrader la qualité du bilan de l'institution qui la charge du dollar US, et par voie de conséquence la valeur relative de cette devise. Métal monétaire historique, l'or profite d'achats en tant que valeur refuge puisqu'à la différence des monnaies fiduciaires, il est doté d'une valeur intrinsèque.

'La demande pour les lingots de métaux précieux est toujours forte et nous ne nous attendons pas à ce qu'elle décline ces prochains jours', indiquait d'ailleurs hier le fondeur-affineur allemand Heraeus, qui fabrique notamment des produits d'or d'investissement.

Triland rappelle aussi que les derniers formulaires réglementaires “13F” publiés par les fonds d'investissements américains auprès de la SEC, le gendarme boursier US , indiquent que les hedge funds de John Paulson et de George Soros, deux financiers célèbres, ont accru leur exposition aux ETF aurifères lors du dernier trimestre.

Triland invite cependant à la prudence avant le sommet de banquiers centraux de Jackson Hole, aux Etats-Unis, qui débutera jeudi. Ben Bernanke y prononcera vendredi un discours très attendu, mais celui de Mario Draghi, de la BCE, qui était prévu samedi, a été annulé.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifient une résistance à 1.690 dollars et un support à 1.658 dollars. “Bien qu'il suive une tendance haussière, le mouvement de l'or n'apparaît cependant pas aussi fort que celui de l'argent”, notent les spécialistes.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...