Bourse > Or > Or : Petit rebond de l'once après la fed
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : Petit rebond de l'once après la fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing de ce jeudi sur le marché de référence de Londres, l'once de 31,10 grammes de métal fin cotait 1.715 dollars (+ 8,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.317,7 euros (+ 0,7 euro).

“Après une légère incursion sous les 1.700 dollars l'once (hier en séance au comptant, ndlr), l'or se reprend, ce matin (...). Après une importante phase de repli, le métal jaune pourrait se stabiliser et osciller entre un support important à 1.694 dollars et une résistance majeure à 1.715 dollars”, indique Saxo Banque.

Triland Metals, courtier en métaux de Mitsubishi à Londres, souligne que des vagues d'achats en baisse ont hier contrarié ce qui semblait être une solide tendance baissière avant la publication du communiqué du FOMC de la Fed. Rappelons que certains investisseurs américains craignaient que des statistiques plutôt favorables ne conduisent la Fed à réduire ses interventions non conventionnelles, souvent considérées comme dilutives d'un point de vue monétaire.

A ce propos, l'issue du comité de politique monétaire de la Fed, hier soir, n'a pas apporté d'éléments nouveaux ni remis en cause la politique actuelle. Selon Paul-André Pinsonnault, économiste principal de la banque canadienne FBN, le communiqué de la Fed ne contenait 'pas grand changement' par rapport à celui du 13 septembre, qui a donné le coup d'envoi du 'QE 3' : 'la Fed observe que les dépenses des ménages ont progressé un peu plus vite (ce qui est un peu plus optimiste que dans le communiqué de septembre) mais elle continue de craindre que sans détente monétaire suffisante, la croissance économique puisse ne pas être assez solide pour générer une amélioration durable sur le marché du travail”

Et l'économiste québécois de poursuivre : “dans ce contexte, le FOMC a confirmé sa politique actuelle. Il continuera d'acheter des titres adossés à des créances hypothécaires d'agences au rythme de 40 milliards de dollars par mois', commente-t-il, tout en maintenant ses taux bas jusqu'à mi-2015. Les doutes quant à l'action de la Fed étant dissipés, l'once semble s'offrir un rebond.

Standard Bank confirme aussi que l'intérêt des acheteurs de métal physique est plus prononcé à l'approche des 1.700 dollars qu'au-dessus. Les analystes ne pensent pas, à la différence de ceux de ScotiaMocatta par exemple, que cette barre symbolique sera durablement franchie.

En zone euro, la BCE a indiqué ce matin que l'agrégat large de masse monétaire M3 avait progressé, en septembre, de 2,7%, soit une très légère décélération après le chiffre d'août (+ 2,8%). En moyenne mensuelle, de juillet à septembre, ce taux était de 3%.

Hier, la contrepartie en lingots des ETF aurifères est timidement repartie de l'avant à 83,09 millions d'onces (2.584,4 tonnes), ce qui constitue néanmoins le nouveau record absolu de l'indice mesure cette masse de lingots d'or à des fins d'investissement.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta restent baissiers et considèrent que l'once d'or se dirige d'abord vers 1.671, puis vers 1.650 dollars. La prochaine résistance se situe à 1.725 dollars.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...