Bourse > Or > Or : Nouvel échec devant les 1.600 dollars.
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 188.10 -0.16 %
1 195.70Ouverture : 1 196.00+ Haut : 1 187.70+ Bas :
-0.64 %Perf Ouverture : 1 204.30Clôture veille : 0Volume :

Or : Nouvel échec devant les 1.600 dollars.

tradingsat

(CercleFinance.com) - La fourchette dans laquelle évolue le cours de l'or ne cesse de se resserrer, et notamment vers le bas puisque l'once a - encore - échoué dans sa tentative de reprise des 1.600 dollars. Au terme du premier fixing de Londres, en fin de matinée, l'once de 31,10 grammes de métal jaune cotait 1.576,5 dollars (- 18,75 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.284 euros (- 16 euros).

Selon les fixings de Londres, en venant de bien plus haut (1.788 dollars, fin février), l'once est repassée au-dessous des 1.600 dollars le 9 mai. Puis elle a tenté de les reprendre avant de les perdre de nouveau de vue les 8 juin, 21 juin et 6 juillet.

“La vigueur du dollar et la faiblesse des cours de l'argent n'ont pas fait les affaires de l'or”, note le courtier en métaux londonien Triland Metals ce matin. Ironiquement, il ajoute qu'à mesure que le prochain comité de politique monétaire de la Fed, le FOMC des 31 juillet et 1er août, se rapproche, “les clameurs des fanatiques du 'QE 3' devraient prendre de l'ampleur.”

Signalons que les 'minutes' du dernier FOMC, celui des 19 et 20 juin, seront publiées tout à l'heure. Elles pourraient donner des indications sur les opinions des différents membres 'votants' du comité quant à un éventuel nouvel assouplissement monétaire.

“L'or n'échappait pas à la baisse sur les matières premières suite aux mauvais chiffres des importations chinoises”, commentait Saxo Bank ce matin. En effet, depuis le 4ème trimestre, la Chine a supplanté l'Inde en tant que première source de demande pour l'or, selon le Conseil mondial de l'or, sachant que le pays était déjà le premier producteur d'or au monde.

“Cependant, l'environnement économiques mondial morose soutient le métal jaune et empêche, pour le moment, une baisse plus marquée”, ajoutent les spécialistes.

L'encours des ETF sur or n'est pas non plus un facteur de soutien, puisque l'indice Gldtons qui compile une douzaine des principaux de ces produits de Bourse a encore baissé hier de 2.409,16 à 2.404,98 tonnes. En cause : essentiellement de décaissements sur le premier d'entre eux, le SPDR Gold Shares américain, passé de 1.275,46 à 1.271,24 tonnes.

Après ce qui est qualifié d'une vague de prises de bénéfices, les analystes graphiques de ScotiaMocatta identifiaient une résistance à 1.619, et une zone de support entre 1.548 et 1.551.

D'un point de vue technique, le courtier européen RTFX note qu'après son record de tous les temps à plus de 1.920 dollars, début septembre 2011, l'once évolue depuis le 15 mai dans des marges étroites : “le couloir de prix actuel est entre 1.530 dollars et 1.630 dollars”, et “il se réduit au fil des jours.”

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...