Bourse > Or > Or : Nouveau record de l'once en euros, bientôt en dollars
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 172.50 +0.26 %
1 170.90Ouverture : 1 173.00+ Haut : 1 169.70+ Bas :
+0.14 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : Nouveau record de l'once en euros, bientôt en dollars

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les crises souveraines qui secouent les deux rives de l'Atlantique à des degrés divers n'en finissent pas de porter l'or à des prix record. Au terme du premier fixing de ce mercredi sur le marché de Londres, l'once de 31,10 grammes cotait 1.571,50 dollars (+ 21 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) mais aussi 1.106,38 euros (+ 7,3 euros).

On approche donc des 36 euros du gramme de métal fin.

Selon les fixings de Londres, il s'agit de deux records historiques concomitants. Evidemment, si l'on retient les prix au comptant (ou spot), le record de 1.577 dollars remontant au début du mois d'avril reste de mise, mais plus pour longtemps semble-t-il. Une pointe à 1.576,50 est en effet à signaler ce matin.

“L'or continue d'attirer les acheteurs à chacun de ses replis dans un contexte d'incertitude budgétaire au niveau européen et de solide demande physique”, rapporte-t-on ce matin chez Triland Metals, courtier en métaux de Mitsubishi, qui signale toutefois des volumes “modérés”.

Le rebond de l'euro et la reprise des actions constatées ce matin ne sont donc pas corroborés par un repli de la valeur refuge qu'est l'or.

'Les marchés restent très nerveux avec le problème constant de la dette en zone euro', rappelle Cameron Peacock, chez IG Markets, qui note toutefois que 'les craintes d'un risque de contagion et d'un prochain effondrement de l'Italie se sont calmées hier en fin de séance.'

Soit, mais hier soir, l'agence de notation Moody's a abaissé la notation de la dette publique de l'Irlande à “Ba1” avec une perspective négative. A tour de rôle, les risques souverains européens demeurent donc bien réels.

Chez la banque genevoise Pictet & Cie, on souligne d'ailleurs qu'il ne s'agit pas d'une exclusivité du Vieux continent : “les négociations pour augmenter le plafond de la dette aux Etats-Unis battent leur plein, avec Timothy Geithner du Trésor qui se montre très confiant dans une augmentation substantielle apte à laisser une marge de manoeuvre suffisante”.

MKS Finance, négociant et fondeur d'or en Suisse, insiste cependant sur le “peu de progrès du Congrès américain vers la résolution de l'impasse budgétaire”, ce qui peut soutenir la hausse de l'or en dollars.

D'ailleurs, l'encours du 1er ETF aurifère mondial, le SPDR Gold Shares a enfin rebondi hier soir : il s'est accru de 20 tonnes d'un seul coup, à 1.225,41 tonnes, soit un niveau le plus élevé depuis le début du mois de mai.

D'un point de vue technique, les spécialistes de ScotiaMocatta notent la remarquable poussée haussière qui a permis à l'once d'or de terminer la séance de la veille à 1.571 dollars. Il s'agissait donc de sa 7ème séance consécutive dans le vert qui semble devoir être suivie par une 8ème si la tendance actuelle se maintient. “Le record de tous les temps de 1.577 dollars marqué [sur le spot] fin avril est maintenant à portée”, mentionne leur commentaire. Si ce niveau était emporté, la prochaine résistance est identifiée à 1.599 dollars.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...