Bourse > Or > Or : Net rebond de l'or avant le sommet européen
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : Net rebond de l'or avant le sommet européen

tradingsat

(CercleFinance.com) - Juste avant le sommet européen consacré à la Grèce et malgré un sentiment plus positif, l'once d'or avait repris du poil de la bête à Londres. Au terme du premier fixing du marché de référence de Londres intervenu en fin de matinée, l'once cotait 1.600,50 dollars (+ 14,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.131,1 euros (+ 13,2 euros).

Rappelons que mardi matin et après-midi, les fixings londoniens ont dépassé les 1.600 dollars pour la première fois de leur histoire avant de repasser dessous dès le lendemain. Les voilà donc repartis à l'assaut de leurs records.

“Cette journée s'annonce décisive pour la zone euro. Après avoir déprimé lundi, les investisseurs sont redevenus plus optimistes mardi et mercredi, anticipant un 'happy end'. Le risque sur les dettes américaine et européenne pourrait reculer sensiblement en cette fin de semaine”, indiquent les analystes d'Aurel BGC.

A priori, le sentiment actuel devrait être défavorable aux valeurs refuge, comme le franc suisse et l'or. Mais tel n'est pas vraiment le cas. 'La Commission européenne a mis en garde mercredi contre les conséquences d'un échec à résoudre la crise de la dette 'très grave' de la zone euro', rappelle-t-on chez Barclays Bourse.

Et à Genève, la banque Pictet & Cie se montre circonspecte : “les tensions sont extrêmes à court terme, même s'il est clair qu'une solution finale ne sera trouvée qu'à long terme et que seul un retour à une croissance forte apportera de l'oxygène.”

MKS Finance, négociant et fondeur d'or helvétique, met l'accent sur la dernière nouvelle fondamentale en vue : la banque centrale de Russie a augmenté ses avoirs en or de 6,2 tonnes en juillet. Après deux décennies de décaissements, les banques centrales sont récemment redevenues acheteuses nettes d'or. De facto, ces achats tendent à redonner un rôle monétaire à l'or, aussi limité soit-il.

Rien à signaler en revanche du côté du principal ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares américain, dont l'encours était toujours hier soir de 1.246,01 tonnes, comme la veille. Le niveau des lingots adossés à ce produit financier permettant de jouer l'or depuis la Bourse est parfois utilisé comme indicateur de la demande des investisseurs.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent la clôture intervenue hier soir le spot à 1.596. Il s'agissait tout de même, malgré une baisse récente, de la 6ème à intervenir au-dessus du précédent record de tous les temps (sur le spot), soit 1.577.

Des résistances sont identifiées à 1.610 et 1.615 dollars, le haut du canal haussier étant mathématiquement situé à 1.665. 'Plus l'once reste au-dessus des 1.577, plus ses chances de tester le haut du canal s'accroissent', estiment les spécialistes qui restent donc haussiers à court terme.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...