Bourse > Or > Or : Les prises de bénéfices touchent aussi l'once
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 242.70 -0.29 %
1 246.40Ouverture : 1 247.50+ Haut : 1 244.80+ Bas :
-0.30 %Perf Ouverture : 1 263.10Clôture veille : 0Volume :

Or : Les prises de bénéfices touchent aussi l'once

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le mouvement de consolidation n'épargnait pas le cours de l'or qui ce midi repasse sous la barre des 1.760 dollars. Au terme du premier fixing de ce matin sur le marché de référence de Londres, l'once d'or cotait 1.756,5 dollars (- 13,25 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.344,3 euros (- 2 euros).

Chez MKS, à Genève, on évoque un mouvement de prise de bénéfices tiré par des vendeurs spéculatifs.

“Le marché demeure robuste bien que suracheté à court terme. A priori, tout repli marqué devrait attirer les investisseurs en quête de bonnes affaires”, signalait hier soir le courtier en métaux de Mitsubishi, Triland Metals.

Triland ajoutent que sur le marché de produits dérivé Comex, les investisseurs continuent d'amasser des positions longues.

Revenant sur les soutiens de la hausse récente de l'or, le fondeur-affineur allemand Heraeus établissait hier la liste suivante : le validation par les juges constitutionnels allemands de Karlsruhe du Mécanisme européen de stabilité (MES) et le lancement d'un troisième train de mesures d'assouplissement quantitatif (QE 3) par la Fed, le tout la semaine dernière. La dépréciation du dollar qui s'en est suivie a 'stimulé l'achat d'or', indique le groupe.

Autre facteur de soutien : les vives tensions sociales au Nord comme au Sud de l'Afrique, et au Moyen-Orient. Sans oublier la rivalité sino-japonaise relative à la souveraineté sur l'archipel de rochers Senkaku, au lage de Taiwan, qui appartient au Japon mais est revendiqué par la Chine.

Cependant, si selon les cours de Londres l'once a culminé pour l'instant à 1.775,5 dollars le 14 septembre, rappelons qu'elle ne pointait qu'à 1.597,75 dollars le 14 août. La reprise a été rapide (plus de 11% sur la période en dollars).

Notons que depuis vendredi, l'encours de l'ETF aurifère SPDR Gold Shares américain, le premier au monde par la taille de la masse de lingots qui y est adossée, dépasse maintenant les 1.300 tonnes.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta identifient la prochaine résistance à 1.790 dollars, ce qui correspond au plus haut atteint pour l'heure en 2012. Le prochain support se situe à 1.728.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...