Bourse > Or > Or : Léger rebond de l'once après un nouveau décrochage
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 175.10 +0.32 %
1 172.30Ouverture : 1 177.30+ Haut : 1 166.40+ Bas :
+0.24 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : Léger rebond de l'once après un nouveau décrochage

tradingsat

(CercleFinance.com) - Au terme du premier fixing du jour sur le marché de Londres, l'once de métal jaune cotait 1.827 dollars (+ 17 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.298,88 euros (+ 11 euros).

Décidément, l'once d'or semble maintenant avec un problème avec les records : quelques jours après en avoir marqué un nouveau, aux environs de 1.922 dollars sur le marché au comptant, l'once a fortement consolidé.

Hier, elle “s'est crashée” jusqu'aux environs de 1.800 dollars au comptant, selon les termes utilisés par ScotiaMocatta.

A court terme, la décision de la banque centrale suisse (BNS) de prévenir toute incursion de sa monnaie sous les 1,20 franc par euro peut induire une désaffection contagieuse pour cette valeur-refuge. La décision de la BNS remet effectivement nombre de corrélations entre devises précédemment en place.

A long terme cependant, la dévaluation masquée que constitue la décision de la BNS pourrait rogner le statut de valeur refuge du franc suisse. Avec le yen, l'or resterait alors en lice.

Triland Metals souligne l'importance l'intervalle minima/maxima connus par l'once sur le spot hier : 89 dollars ! L'extrême volatilité est toujours de mise. Le courtier en métaux de Mitsubishi signale des ordres de vente massifs “apparemment insensibles au niveau des prix”. “Ces ordres arrivent par paquets d'un volume allant jusqu'à 500.000 onces et pèsent significativement sur les prix”, rapporte Triland, les “rallies” après les ventes ne parvenant pas à inverser la tendance.

Le courtier rapporte que ces ventes ont “étrangement” commencé en fin de séance, lorsque les volumes sont minces. “Ce qui n'est en fait pas si étrange que cela si le but recherché est de produire un effet sur le marché”, ajoute le commentaire.

Triland n'est pas le seuil à se pencher sur la curiosité des récentes tendances. Mais son interprétation est différente : hier après-midi, indique le négociant suisse MKS Finance, l'once est tombée en quelques minutes de 1.870 à 1.822 dollars. “Une telle chute a vraisemblablement été provoquée par la saisie erronée d'un opérateur de marché. Au lieu de vendre 80 lots, il/elle en aurait vendu 800, ce qui a perturbé l'algorithme du système”, indique leur commentaire.

Sur le marché des dérivés aurifères, un lot est une unité de 100 onces d'or, 80 lots correspondant à l'équivalent de 249 kilos d'or environ, et 800 lots à 2,5 tonnes.

D'un point de vue technique, indiquent les analystes de ScotiaMocatta, la tendance observée hier un signal de retournement à la baisse et de vente à court terme. En considérant le 'range' compris en 1.702 et 1.920 dollars ce ces dernières semaines, ils situent des pivots propices aux liquidations à 1.777 et 1.704. “Une rupture du seuil des 1.704 confirmerait la formation d'une figure en double sommet et pointerait alors vers un objectif à 1.488 dollars”, indiquent-ils.

Triland est d'accord : les signaux techniques pointent massivement dans le sens “d'un retournement de tendance”. Support à 1.775, résistance à 1.880.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...