Bourse > Or > Or : L'once toujours enserrée dans des marges étroites.
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 254.20 +0.03 %
1 255.80Ouverture : 1 257.70+ Haut : 1 253.80+ Bas :
-0.13 %Perf Ouverture : 1 263.10Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once toujours enserrée dans des marges étroites.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Sur le marché de référence de Londres en fin de matinée, le premier fixing sur l'once d'or de ce vendredi se situait à 1.654 dollars (+ 0,5 dollars par rapport au fixing d'hier après-midi) et 1.250,28 euros (inchangé).

Sur le marché au comptant, un point haut de 1.658,20 dollars a été touché ce matin.

Selon les fixings de Londres, l'once se traite depuis le 13 mars, soit depuis environ un mois et demi, entre des bornes situées à 1.694,75 et 1.621 dollars.

Triland Metals, le courtier en métaux londonien de Mitsubishi, rapportait à propos de la séance de la veille que “les fanatiques du QE 3 et les 'gold bugs' étaient de sortie hier, un objectif de cours à 10.000 dollars l'once ayant été cité dans les médias”. Une interview en ligne donnée par un intervenant à une grande agence de presse comprenait effectivement cette prévision, émise sous réserve par l'interviewé qui estimait possible une remonétisation de l'or dans les années qui viennent.

“Ce qui a moins été souligné, ce sont les propos du (patron de la Fed) Bernanke selon lesquels un nouveau QE serait 'imprudent'”, souligne Triland. “Les acteurs voient ce qu'ils ont envie de voir”, indique le courtier, dubitatif.

Rien à signaler du côté de l'indice Gldtons qui additionne les encours d'une douzaine d'ETF sur or, qui hier était toujours stable à 2.389,6 tonnes. Ces produits de Bourse gagés sur de l'or physique sont l'un des outils permettant de jauger l'appétit des investisseurs longs pour le métal jaune.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta constatent le léger mouvement de reprise de l'once de la veille. Mais selon eux, il faudrait que la résistance des 1.663 soit clairement reprise pour que les acheteurs ne reprennent confiance. “En cas d'incapacité à reprendre les 1.663, un test du support de long terme de 1.609 est probable”, estiment-ils.

Selon MKS, le négociant en métaux fins helvétique, tant que l'once ne parvient pas à reprendre pied au-delà de 1.671, “l'once reste vulnérable à une correction qui pourrait la ramener jusqu'à 1.625 puis 1.600”.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...