Bourse > Or > Or : L'once se reprend un peu, mais manque de souffle.
OrOr GC - MP00000000GCGC - MP00000000GC
1 159.40 -0.96 %
1 166.60Ouverture : 1 168.80+ Haut : 1 156.00+ Bas :
-0.62 %Perf Ouverture : 1 374.90Clôture veille : 0Volume :

Or : L'once se reprend un peu, mais manque de souffle.

tradingsat

(CercleFinance.com) - Le prix de l'or se reprenait bien mollement en ce milieu de semaine sur le marché de Londres. Au terme du premier fixing du jour sur le London Bullion Market, l'once de 31,10 grammes de métal fin cotait 1.419 dollars (+ 1,5 dollar par rapport au “fix” de mardi après-midi), et 1.007,53 euros (+ 1,3 euro).

Le record de tous les temps de 1.447 dollars (sur le marché de Londres), qui ne date que de jeudi dernier, semble encore hors d'atteinte.

“L'or continue de se traiter autour des 1.420 dollars, toujours enserré dans la fourchette plus large des 1.400/1.440 dollars”, commentait ce matin Triland Metals, qui estime que ce 'range' semble parti pour durer encore. La séance de la veille a été “un jour de calme sur les marchés de métaux précieux”, ajoutait le bureau de négoce en matières premières de Mitsubishi.

En suisse, MKS Finance est d'accord sur ce point. “D'un côté”, ajoute le fondeur et négociant aurifère, “l'or est soutenu par les troubles politiques qui secouent le Moyen-Orient et la crise nucléaire au Japon. Mais de l'autre, les spéculations sur la fin de la politique monétaire accomodante en vigueur dans les pays industrialisés ont pesé sur le sentiment de marché”.

En effet, la BCE semble toute proche de relever ses taux courts, et la Fed semble bien partie pour lui emboîter le pas à quelques mois de distance. Par nature, la tension des taux longs qui en résulterait serait défavorable à l'or, dont le rendement est nul (l'or vaut, mais ne rapporte rien). Le différentiel s'accroîtrait donc entre l'or et les produits de taux, rendant ces derniers plus attractifs.

Hier soir, l'encours du principal ETF aurifère au monde, le SPDR Gold Shares, est resté stable sur les 1.211,84 tonnes auxquels il était tombé la veille. Il s'agit d'un des plus bas niveaux de cet indicateur depuis mi-mai 2010.

D'un point de vue technique, les analystes de ScotiaMocatta soulignent comme MKS les prises de profit qui ont émaillé la séance d'hier sur le marché au comptant. En date de mardi, l'once a d'ailleurs aligné quatre séances de baisse d'affilée sur le spot. Un support-clé est identifié est 1.404 dollars. Toute rupture de ce niveau devrait ramener l'once sur les 1.383 dollars, préviennent les spécialistes.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...